fbpx

Chères lectrices, chers lecteurs, c’est avec une grande joie que nous nous retrouvons en ce début d’année aux énergies si particulières pour vous faire part de notre vision de la liberté et de ce que signifie selon nous « Vivre libre ».
C’est un questionnement que nous nous posons depuis de nombreuses années, mais dont la nécessité à être réalisé se pose à nous de manière plus pressante et présente depuis quelques mois.
Nous vous partageons, comme à l’habitude, notre propre cheminement et ce que nous avons mis en place pour nous approcher nous-mêmes de cet idéal de liberté.

SE LIBÉRER PAR LA PRISE DE CONSCIENCE

Il est des chemins qui nous mènent dans des prisons et d’autres dans une totale libération.
Les chemins qui nous enferment sont souvent ceux dictés par notre peur, nos blessures, nos croyances aussi.
Nous perdons même souvent notre liberté par choix, notamment à travers le couple et nos dépendances affectives. Nous nous accrochons, nous agrippons à cette cage dorée qui nous empêche pourtant de voler de nos propres ailes et de profiter des grands espaces.
Toute personne sur un chemin d’évolution y gagnera en liberté intérieure en premier lieu puis viendront naturellement se manifester des changements dans sa vie quotidienne.
Selon notre propre expérience, la liberté intérieure est faite de déconditionnements, de lâcher prise, de foi. Elle serait aussi dans l’apprivoisement du petit ego et du « mental de singe » qui ruminent et ressassent le plus souvent la même problématique éclairée sous différents angles.

SE METTRE EN CHEMIN

Au quotidien, cela se manifeste bien souvent par un changement de profession afin de s’aligner à notre lumière, à nos valeurs, un changement de mode de vie
Nous allons donc dans cet article vous partager jusqu’où nous amène personnellement ce chemin de conscience actuellement. Nous avons d’ors et déjà quitté nos emplois salariés, nous vivons un couple en conscience hors des jeux d’appartenance et à présent vivre dans une maison toujours plus autonome nous semble une nouvelle étape à notre affranchissement et à notre souveraineté partagée. C’est aussi un chemin de cohérence entre nos pensées, nos paroles et nos actes, car nous souhaitons vivre en synergie avec la Terre et de plus en plus proche de la Nature. En fait, tout simplement en coopération avec elle, en arrêtant de nourrir des multinationales qui cherchent à s’enrichir sans conscience écologique et humaine, à nous alimenter de manière saine et finalement d’avoir une maison aux énergies propres.
Voici donc les étapes de ces changements dans une volonté née de faire de notre idéal de vie un quotidien.
Comme beaucoup, nous nous sommes rendus compte qu’en y réfléchissant bien nous aurions aimé vivre plus simplement et de façon assez indépendante mais que l’on peut se laisser aisément happer par les désirs de ce monde et ses parfois folles déraisons… Cependant au virage de la trentaine, cette nécessité à la simplicité nous a individuellement rappelé avant même notre rencontre à venir. S’envisageait donc de mon côté et surtout depuis ma rencontre avec Adélaïde de faire franchement avancer ce projet de vie plus en autonomie.
Tenter de dépolluer notre mental s’était présenté telle une large évidence mais si libérer notre esprit de toutes nos croyances et nos schémas moraux et sociétaux ne se concrétisait pas dans des actes et un quotidien alors, nous nous demandions à quoi bon ?! «Vivre libre» nous semblait être avant tout un état de fait et qu’il était nécessairement applicable en tous temps et en tous lieux. Cela devait aussi se faire indépendamment de l’ensemble des conditions extérieures. Alors, pourquoi ne devions-nous pas y accoler une hygiène de vie matérielle et physique nous demandions-nous ?

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Découvrez la formule d'abonnement qui vous convient (en audio, en digital et/ou en papier)

OU

Achetez le magazine au numéro (format papier ou digital)

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Adélaïde et Yan Serre

En constante évolution individuelle et à deux, nous vous offrons nos découvertes et expériences.

Adélaïde et Yan SERRE, sont deux êtres qui ont eu plusieurs vies (au sens propre comme figuré) avant de se rencontrer en février 2018.
Dans leurs vies parallèles, ils ont rêvé un peu, aimé plusieurs fois, échoué parfois, souffert pas mal, réessayé toujours, espéré souvent, avancé et grandi surtout.
D'expériences en expériences, ils ont finalement pris ce chemin de la connaissance de soi qui leur a depuis ouvert les portes du bonheur simple en couple.
Avant cela, ils ont pu expérimenter ce qu'est l'Amour divin au creux de leurs cellules et ce chacun de leur côté.
Adélaïde suite à une énième rupture amoureuse, comme un r-éveil brutal d'un trop long sommeil. La belle au bois dormant ne s'est pas réveillée du baiser du prince charmant mais de la rude claque d'un simple humain.
Et puis, l'évidence qu'elle méritait mieux lui a sauté aux yeux (reflet de l'âme), le chemin du pardon entamé sera alors le coup de baguette magique à une vie qui devient extraordinaire, faite de messages, de signes, de vibrations... Bref d'Amour.
Vous pouvez retrouver son cheminement au travers de ses carnets intimes publiés depuis le premier numéro de Présences Magazine.
Yan n'a pas été épargné non plus d'épreuves sur son parcours. Elles ont été également de formidables apprentissages à la reconquête de Soi débuté dès son plus jeune âge.
Dans ses livres -tous autobiographiques- il conte ses découvertes spirituelles au grès de sa vie quotidienne et des événements qui la jalonnent.
Au travers de ses articles de Présences magazine, il vous dévoilent ses inspirations et pépites d’éveil.
Ils se sont donc logiquement "retrouvés" à la croisée de leurs chemins, avec cette envie commune de rencontrer celui et celle avec qui partager cette conscience que la vie n'est rien d'autre qu'une aventure merveilleuse. Mais surtout que nous sommes des êtres lumineux à la capacité d'Amour infini, ce que la plupart d'entre nous avons temporairement oublié.
De leur côté, main dans la main, ils arpentent les paysages épurés de cette réalité à la saveur d'un conte de fées.
À présent, ce bonheur pour être complet demande à être partagé avec celles et ceux qui sentent ce même appel à la re-connexion du Soi.
Ils ne gardent donc rien des secrets de leurs différentes découvertes et des dons qui leur ont été faits pour vous les partager lors d'un bout de votre propre chemin. En fait, leurs meilleures clés à la réalisation de votre propre conte de fées.
Rendez-vous sur leur site lesfeesdeserre.com si vous souhaitez en savoir plus.
En toute logique, participer à l'expérience «Présences magazine» nous a semblé couler de source et c'est avec joie que nous vous proposons chaque mois un nouvel article.

Voir tous les articles