fbpx

Uranus, Neptune, et Pluton, trois alliées au service de l’ouverture de la conscience

par | 7 Oct 2019 | L'Homme et l'Univers | 0 commentaires

Retrouvez une lecture audio en fin d’article

Retrouvez cet article complet au format PDF sur la boutique de Présences Magazine

Nous avons au travers des derniers articles publiés, visité la symbolique des différentes planètes dites « personnelles », qui nourrissent l’énergie de la personnalité, et nous arrivons maintenant aux planètes « transpersonnelles », qui vont au-delà de l’individu.

Il s’agit des planètes dites « spirituelles », qui ouvrent à d’autres dimensions de l’être, des portes de conscience plus vastes.

On peut relier les planètes personnelles aux chakras, aux différentes parties du corps ; je perçois les planètes spirituelles comme se situant au-dessus du corps, dans l’alignement du chakra coronal. C’est comme si elles œuvraient sur un plan plus spirituel, divin, et en ce sens nourrissaient l’être humain dans l’expérience de cette reliance à plus vaste que lui. Elles lui rappellent ainsi d’où il vient, et quelle est la dimension fondamentale de son Être.

Cela m’invite à vous parler du sens de la vie : l’être humain vit sur terre, en ce sens il est terrestre. Mais il vient du ciel, et il y retournera, dans les plans plus subtils de l’âme et de l’Esprit. Une grosse partie de l’humanité ignore ou néglige cette partie plus divine, subtile. Or, selon beaucoup de sagesses ancestrales, nous sommes les enfants du Ciel et de la Terre : oublier le Ciel, c’est oublier notre Père et notre Origine.

C’est d’autant plus dommage que tout ce qui est terrestre est périssable. On a beau avoir des trésors, une belle vie, tout ce que l’on veut, il faudra tout laisser au moment du Grand Passage vers l’autre monde. Alors que si l’on s’occupe des joyaux célestes que l’on a en nous, en nourrissant notre âme, notre Esprit, au travers d’une spiritualité, on travaille sur l’essentiel, sur le conducteur du véhicule et non le véhicule lui-même.

Le conducteur passera sur l’autre rive au moment du Grand Passage, et votre évolution d’âme vous suivra, alors que vos biens terrestres ne pourront vous suivre.

Pour moi, miser uniquement sur la matière c’est se comporter en aveugle. Nous savons dès la naissance que nous sommes voués à mourir, et nous avons toute la vie pour nous y préparer, mais nous l’oublions. Savoir vivre et savoir mourir sont les deux faces d’une même pièce. Ce n’est pas morbide de penser à la mort, c’est réaliste, et ça englobe deux réalités indissociables.

Dans beaucoup de livres de sagesse, il est dit que toute la vie est une préparation à la mort, c’est un Grand Passage initiatique, et sans préparation qui peut en sortir accompli ? On me répond souvent « la mort je verrai bien quand j’y serai ». Vous viendrait-il à l’esprit de vous présenter à une épreuve sportive de haut niveau sans entraînement ? À priori non, et bien je pense que c’est la même chose pour la mort.

Mais comment se préparer à mourir me direz-vous ? Il y a différents moyens, et vivre en travaillant son ouverture de conscience, me semble déjà en être un. Pour  ce faire, les chemins sont nombreux, et chacun va tirer les fils de conscience qui sont les siens. Cela signifie travailler sur l’intérieur, l’invisible, l’altruisme, l’ouverture de cœur, ne plus s’identifier à l’ego… cela est très vaste et pourrait faire l’objet d’un article à part entière.

Vivre en travaillant son ouverture de conscience, c’est nourrir nos joyaux éternels par la spiritualité au travers de l’évolution de l’âme. C’est polir notre diamant céleste intérieur, au lieu d’en oublier même jusqu’à son existence, et de vivre dans l’illusion du plan terrestre.

Voilà les dimensions ouvertes par les planètes transpersonnelles, Uranus, Neptune et Pluton, avec chacune leur message et leur symbolique.

Pour certaines personnes cette recherche intérieure est un appel, pour d’autres c’est inexistant. Il n’y a pas de jugement à porter sur cela, chacun avance là où c’est juste pour lui dans son chemin d’évolution. Mais cela n’empêche pas d’en parler, dans un monde matérialiste, où ces dimensions sont à redécouvrir et à intégrer.

Adolescente j’en ai beaucoup souffert, le monde que l’on me présentait manquait de sens. Ce sens qu’il m’a fallu chercher et explorer jusqu’à aujourd’hui, et que j’explorerai encore chaque jour qu’il me reste à vivre.

Comment vivre dans un monde et y participer si l’on n’en saisit pas le sens ? Quel est le sens de l’incarnation ? Avoir un travail, des enfants, une belle maison…. Je ne crois pas que ce soit le sens, ce sont plutôt des formes que la vie peut prendre. Sans le sens profond de l’existence, il me semble que nous sommes à côté de nous-mêmes, les ombres de nous-mêmes, car le joyau intérieur, la Lumière est dissimulée sous les voiles de l’illusion.

Le sens de la Vie, est aujourd’hui pour moi d’atteindre l’Éveil, se réveiller de l’illusion dans laquelle nous sommes plongés, pour incarner dans la matière et dans ce corps l’être Divin que nous sommes. Le retour à l’Unité de la Grande Conscience.

Il est dit dans les livres sacrés que c’est le but de toute incarnation, et que l’humain reviendra le nombre de vies nécessaires à cette réalisation.

On peut adhérer ou pas à cela, je vous partage librement le fruit de mon expérience de la recherche du sens de la Vie.

Il ne s’agit pas pour autant de dénigrer le plan matériel, mais au contraire d’éveiller notre regard et notre amour pour le percevoir comme une émanation divine de la création également. Regardez la beauté de la nature, regardez ce Mandala Sacré incroyable de la création.

 L’humain va vite, ne regarde plus, abîme ce qui l’entoure par son mode de vie. Mais si l’on regarde avec les yeux du cœur, la nature qui nous entoure est une Création Divine, que chaque être vivant contribue à embellir. Le plan de la matière devient alors un avec le plan Divin. « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ».

Ouvrir son regard sur la beauté de la Vie, c’est cela aussi vivre plus en conscience, lorsqu’on vit ainsi, notre vie change complètement. Quand on se promène dans la forêt et que l’on croise le regard d’une biche, que l’on se parle par le cœur, on ne peut pas avoir envie de la tuer pour la manger. Quand on rentre en contact avec une fleur, une fourmi, un brin d’herbe, que l’on perçoit sa vie, on ne peut plus l’écraser ou l’arracher sans respect. Chaque vie est d’une beauté absolue pour qui sait regarder.

Tout ce que l’on fait a une incidence sur notre ouverture de conscience. Comment on mange, comment on dort, parle, pense… mettre de la conscience, c’est poser notre regard sur tout, chaque instant, chaque comportement, chaque souffle.

Plus un acte est conscient plus il élève, plus il est habité de présence et de sens.

Mettre de la conscience dans notre vie peut devenir un mantra, un appel, un objectif. Car ce qui est fait en conscience est beau, noble, sensé. Qui n’a pas envie d’avoir une vie belle, noble et pleine de sens ?

Seules les personnes trop en souffrance pour souhaiter le beau ne peuvent désirer cela. Sinon c’est une prière commune à tous les êtres. Nous souhaitons tous être heureux. Or, pour que le bonheur soit durable il ne faut pas le limiter au périssable, à la matière, mais l’amener vers l’éternel, le Divin.

La vie est faite de hauts et de bas, vous êtes satisfaits, puis insatisfaits, joyeux, puis tristes, calmes, puis en colère…

Pour que le bonheur soit durable il faut atteindre la paix intérieure, et pour cela il faut viser les plus hauts sommets de la conscience, et non rester dans les plaines au pied des montagnes. Il faut commencer cette longue ascension vers la Conscience pour réaliser l’éveil et sortir de l’illusion de la dualité.

Ces planètes dites spirituelles nous aident à cela, nous travaillent pour et vers cet accomplissement spirituel, afin de relier le corps et l’esprit dans l’unité Divine.

Que ce mot Divin ne vous soit pas une gêne, je ne l’emploie pas dans le sens d’une quelconque religion, mais dans le sens d’un principe de vie éternel qui habite chaque forme de vie, chaque parcelle de la création. Car le Divin est la nature même de la vie.

Dans un thème de naissance, ces planètes vont nous montrer dans le chemin de vie de la personne, comment cette dimension spirituelle prend sa place et offre ainsi son potentiel.

Certaines personnes sont très connectées dès l’enfance, et pour d’autres, toute une vie sur terre ne suffit pas à ouvrir à ces dimensions. Cela vient certainement de l’évolution de l’âme de la personne. On peut en faire une lecture astrologique et expliquer comment ces dimensions spirituelles prennent leur place dans l’équilibre et l’expression d’une personne.

Prenons cet exemple que j’aime donner : nous sommes chacun l’artiste de notre vie, nous avons notre toile, notre trépied, nos pinceaux et notre palette de couleurs. Avec le matériel dont nous disposons nous créons notre œuvre de vie. Nous n’avons pas tous les mêmes couleurs, la même créativité, la même sensibilité pour créer notre peinture de vie.

C’est pourquoi on pourrait dire que ces planètes spirituelles sont sur notre palette de couleurs des tons très lumineux, légers, pailletés, qui amènent de la grâce, de la lumière, des reflets, de la délicatesse, mais qui peuvent aussi être recouvertes par des couleurs plus fortes et basiques. Si je mets sur ma toile un rayon de jaune clair, puis dessus un beau marron, le jaune aura disparu, même s’il aura certainement transformé un peu le marron.

On pourrait donc dire que sur certaines palettes il y a de nombreuses couleurs subtiles et pailletées qui vont inviter certaines personnes à donner à leur vie une touche légère et spirituelle. Pour d’autres, ces touches sont plus discrètes, voire invisibles car recouvertes. Pourtant nous avons tous sur nos palettes ces couleurs du ciel qui ne demandent qu’à danser sur notre toile.

Cette dimension habite chaque être, qu’elle soit conscientisée ou non. Chaque naissance porte au-dessus de son berceau l’empreinte de ces trois planètes : Uranus, Neptune, et Pluton.

Je vous propose maintenant de visiter la symbolique de chacune.

Uranus est la première planète que l’on ne peut pas voir à l’œil nu. Elle arrive après Saturne qui a été longtemps considérée comme la dernière planète du système solaire étant la dernière visible à l’œil nu. Saturne nous parle de la matière, des limites du connu, et Uranus nous ouvre sur l’invisible et fait exploser les limites de Saturne et du connu en ouvrant la porte sur le plus lointain, et les plans de conscience plus subtils. Là où Saturne disait « stop », Uranus dit « on va plus loin. »

Uranus ouvre donc à une conscience plus vaste.

Dans sa symbolique, il est celui qui ouvre les consciences, qui amène le nouveau. Il est associé au signe du Verseau, le verseur de l’eau qui tombe sur le chakra coronal (sommet de la tête) et qui ouvre ainsi les consciences.

Uranus est aussi celui qui surprend, innove, sort des sentiers battus, ouvre de nouvelles portes pour faire évoluer l’humanité. Il est au service de l’ouverture des consciences de manière altruiste, il aide à l’évolution. Uranus est aussi un symbole de liberté et d’authenticité ; pour avancer et évoluer il faut oser sortir du connu et des rouages bien huilés.

Les personnes marquées par Uranus ou le verseau (qui sont la même énergie), sont des personnes porteuses d’innovations, de renouveau, d’altruisme, et qui peuvent se sentir décalées du monde qui les entoure, car parfois avec une longueur d’avance. Ce sont des personnes qui peuvent aussi être marquées par une forme d’originalité, d’unicité assumée.

En fait, nous avons tous dans notre thème de naissance la présence d’Uranus qui nous invite à être authentiques, et libres de créer la vie qui nous ressemble en dehors des sentiers battus, contribuant ainsi à l’évolution des consciences.

Uranus peut lors de ses passages nous surprendre, il porte en lui un grand potentiel de renouveau et d’ouverture, c’est un peu une baguette magique céleste pour nous libérer de nos chaînes et avancer plus libres et conscients pour le bien de tous, dans une vision altruiste.

Mais mal vécu, il peut amener un côté anarchique, révolté, utopique.

Neptune est l’équivalent de Poséidon, le maître des océans. C’est surtout le maître de l’océan de la Grande Vie. En lui tout existe et vit. Comme l’océan qui est multitude de vie, de gouttes, et pourtant unité. Il représente donc la Grande Conscience Cosmique dans laquelle on peut nager dans l’illusion, ballottés par le courant, ou au contraire, le retour à l’unité primordiale. Se fondre dans la Conscience, oublier le moi individuel, pour devenir le Tout Cosmique. C’est le fils prodigue qui rentre dans la demeure de son Père. C’est le retour à la Conscience Divine, c’est la dissolution de l’ego. En ce sens, bien vécu, il est source d’inspiration Divine. Il est également source d’Amour pour les autres formes de vie qui nous entourent, pour notre prochain : il est l’Amour Universel. Il apporte aussi souvent de grandes et belles qualités artistiques, des dons de guérison et de sensibilité, des prises de conscience.

Mal vécu, il apporte plutôt du flou, de l’hésitation, de la manipulation, du doute, un côté nébuleux et insaisissable.

Les personnes marquées par Neptune, où les poissons, signe associé, sont porteurs de ces énergies lumineuses, comme de leurs potentielles difficultés. Cela dépend du comment s’incarne cette énergie. Neptune favorise des personnalités sensibles, ouvertes et aimantes, avec de nombreux talents qu’il faut toutefois arriver à incarner dans la matière, car ce signe céleste a besoin d’ancrage.

Pluton est le phœnix qui renaît de ses cendres. C’est le pouvoir de la transmutation. C’est la remise en question qui peut nous perdre dans les doutes et les malaises, ou bien à l’inverse réveiller la puissance transformatrice en nous, celle qui va tout brûler, transcender. Tel un volcan en éruption qui consume tout sur son passage et permet ensuite une nouvelle fertilité de la terre. Pluton peut être très confrontant, la transformation peut faire peur, déranger, mais elle est bénéfique et nécessaire à l’évolution.

C’est aussi une planète qui nous parle de notre puissance de vie primordiale, cette grande puissance qui nous habite et qui peut tout. Cela peut réveiller en nous des forces colossales, car quand notre puissance intérieure se lève rien ne l’arrête.

Pluton invite aussi à aller dans les profondeurs, lever les voiles de l’illusion, chercher la Vérité, percer les mystères, et pour cela remettre en question les acquis, le visible.

C’est le maître de l’invisible et des profondeurs, il ne reste pas à la surface, il plonge au cœur pour trouver la Vérité, et lever nos masques sociaux et nos voiles d’ignorances. Cocktail explosif et puissant qui nous invite à l’alchimie transformatrice de la quête initiatique.

Les personnes marquées par Pluton, ou le signe du Scorpion qui lui est associé sont porteuses de ces énergies, dans ses bons et moins bons côtés. Chaque énergie peut être vécue dans ses hauteurs, ses énergies élevées, ou dans ses bassesses, ses travers.

Bien vécu, Pluton amène une grande puissance transformatrice pour les individus, une grande force de remise en question, un besoin de profondeur et de vérité. Ces personnes ne vont pas se contenter du connu et du visible, mais vont chercher le sens profond de la Vie. Mal vécu, Pluton peut amener une grande souffrance, une forme de torture intérieure que l’on s’inflige par des jeux relationnels et égotiques toxiques. Manipulations, mensonges, perte de la réalité, drogues ou autre, peuvent être de la partie, si l’énergie de Pluton ne trouve pas de chemin pour transcender la souffrance et renaître de ses cendres. Il peut ainsi être une plongée dans notre propre enfer intérieur si on ne trouve pas la clef de transformation.

Nous avons tous Pluton le maître des profondeurs dans notre thème, qui nous invite à lever les voiles de l’ignorance pour mourir à nous-mêmes et s’ouvrir à une réalité supérieure.

Il représente aussi la mort, l’au-delà de nos perceptions, le subtil, les mondes invisibles. Il est un précieux allié pour marcher vers la Conscience.

Je ne prendrai pas d’exemple particulier, car cet article se veut générique. Il appartient à chacun de pousser la porte vers un travail individuel pour connaître de manière précise et personnelle le champ d’action de ces trois alliés dans son thème de naissance, et donc dans l’expression de sa vie.

Si vous souhaitez connaître les portes de conscience de ces trois planètes dans votre vie, n’hésitez pas à me contacter.

Je vous propose maintenant une expérience pour rencontrer ces trois planètes dans votre vie.

Imaginons que ces trois astres, sont comme trois anges au-dessus de votre tête, ou comme trois marraines fées qui vous accompagnent depuis votre berceau. Elles ont toujours été autour de vous mais vous ne les percevez pas pour autant.

Imaginez que chacune a sa couleur, sa personnalité, un peu comme dans les contes.    

Uranus serait une marraine d’un joli vert pomme, qui est là pour vous aider à vous renouveler, à vous ouvrir au nouveau, à être créatif, libre, inspiré, innovant. Et chaque fois que vous êtes face à une situation où vous auriez besoin de ces qualités vous pouvez l’appeler. Par exemple votre patron a été pénible aujourd’hui, il vous oppresse. Vous pouvez appeler cette fée et lui demander un coup de baguette magique pour qu’elle vous aide dans cette situation à être assez libre et authentique pour vous respecter. En ce sens elle vous aide à aller chercher votre propre ressource, mais vous avez conscience de cet allié invisible à l’œil nu !

Je le dis avec humour et légèreté, mais je le pense réellement. En vous, vous avez toutes les ressources dont vous avez besoin. Vous pouvez les contacter, et les planètes ne sont que des ressources extérieures en miroir de vos ressources intérieures. Elles peuvent vous aider à réveiller ces ressources. Traditionnellement, dans beaucoup de cultures, il y a des Dieux et des déesses avec des qualités spécifiques. Par exemple en Inde on peut prier Kali pour trouver le courage, ou Ganesh pour la force… et bien c’est la même chose, je pense que tout est vivant dans l’univers, et que chaque énergie est conscience. Les planètes sont vivantes et intelligentes comme le sont les fleurs, les arbres, la terre… et plus on ouvre notre sensibilité plus on peut rentrer en contact avec ces énergies.

On peut se mettre en lien vibratoire avec une planète pour que son énergie nous accompagne. Vous pouvez appeler son énergie, cette marraine fée, mais vous pouvez aussi méditer sur cette planète, ou dessiner son symbole et le porter sur vous ou dans votre poche durant la journée, car il émet une vibration, une fréquence. Tout est là, disponible dans l’Univers, à vous d’apprendre et de cultiver le lien aux énergies qui vous sont précieuses et qui font sens pour vous.

Vous pouvez imaginer que Neptune est une fée bleue, elle est là pour vous aider à ouvrir votre cœur, à aimer. Elle est là pour ouvrir votre sensibilité aux énergies de tous les règnes autour de vous. Elle a le pouvoir avec sa baguette de réveiller vos dons, talents, elle a aussi le pouvoir de briser l’illusion.

Imaginez une situation où vous êtes en conflit avec une personne qui vous a blessé. Vous pouvez demander l’aide de Neptune, pour ouvrir votre cœur, pardonner, irradier de l’amour autour de vous. Quand vous êtes dans une situation difficile, vous pouvez porter son symbole dans votre poche, ou même le visualiser dans votre cœur.

Les symboles ont une forte puissance, vous mettre en lien avec eux c’est cultiver l’énergie qu’il y a derrière. Vous pouvez même vous répéter le nom de la planète comme un mantra et lui demander son aide dans cette situation.

Si vous faites des planètes vos alliées et vos amies, vous serez surpris de leur présence. Un peu comme un ami à qui vous téléphonez pour un coup de main, il arrive !

Imaginez maintenant que la troisième marraine fée est Pluton, qu’elle est d’un beau marron couleur terre. Qu’avec sa baguette elle peut vous aider à discerner le vrai du faux, qu’elle peut vous aider à avoir la force et le courage de transformer ce qui ne va plus, de remettre en question les acquis, de lever les masques et les habitudes pour être plus vrai.

Imaginez une situation où vous n’êtes plus en phase avec votre partenaire par exemple, mais vous n’avez pas le courage d’aller vers l’inconnu et de trouver la force de partir. Vous pouvez appeler cette marraine fée.

Pour que cela soit plus concret je vous invite à les dessiner, ou en trouver une représentation symbolique que vous pouvez afficher chez vous, juste pour vous rappeler qu’elles sont là. Pour ne pas oublier leur présence.

N’oubliez pas que leur présence est une invitation à ouvrir la conscience et à trouver le sens de la vie. Poser notre regard au-delà de ce qui est visible pour cultiver l’éternelle Lumière qui est nous et qui grandit au travers de la conscience et de l’amour qu’on lui donne.

Uranus, Neptune, et Pluton, trois alliées au service de l'ouverture de la conscience 2Uranus, Neptune, et Pluton, trois alliées au service de l'ouverture de la conscience 3Uranus, Neptune, et Pluton, trois alliées au service de l'ouverture de la conscience 4
Uranus  Neptune       Pluton         

Laissons-nous porter par l’image que les planètes sont les chakras d’un univers plus vaste que nous, et qu’elles vibrent avec nos propres chakras qui sont nos centres d’énergies.

Puisse l’humanité prendre conscience de la grandeur qui l’habite bien au-delà de son corps, pour le bien de tous les êtres vivants.

Puisse la Conscience danser joyeusement en chacun de nous comme une source d’eau claire.

Et puisse cette Odyssée planétaire avoir semé en vous des perles de conscience.

Des pensées lumineuses vers vous tous.

Uranus, Neptune et Pluton : trois alliées au service de l'ouverture de conscience

by Sarah Arbona | Présences Magazine No 7 - Octobre 2019

adipiscing in sed at sem, dolor