fbpx

Une seule fleur de Bach pour sauver le monde

par | 10 Juil 2019 | Plantes et Nature | 0 commentaires

 

[Retrouvez cet article au format PDF sur la boutique de Présences Magazine]

Retrouvez une lecture audio de l'auteur en fin d'article 

 

Lorsque j’avais juste 30 ans (j’en ai 60 aujourd’hui), j’ai vécu une expérience inoubliable. Je n’ai découvert que bien plus tard que cet état pouvait s’appeler une « illumination ».

J’étais assise devant mon bureau au travail. À cette époque, j’étudiais l’astrologie. J’étais en train de penser à la similitude entre le système solaire et les atomes. Ma réflexion s’est amplifiée me portant à penser que la matière n’est pas aussi solide qu’elle le semble. Un atome est fait de 99,99% de vide entre protons, neutrons et électrons. La chaise sur laquelle je suis assise est faite de ce mouvement permanent d’atomes. Elle n’existe pas en tant que telle.  Je ne suis pas plus de la matière solide si je me place au niveau atomique.  Moi aussi, je suis faite de vibrations.

À cet instant précis, j’ai commencé à me « diluer » puis à m’étendre à une vitesse vertigineuse. Je devins la chaise, le sol du bureau, l’immeuble, la rue, la ville, le pays, la terre, le système solaire, l’Univers tout entier.  J’étais l’univers qui lui-même était contenu dans chacun de mes atomes. J’étais l’infiniment petit et l’infiniment grand dans le même temps.  Comme une chaussette qu’on retourne.

Mais ce qui arriva à cet instant n’était pas le plus extraordinaire.

Ce mouvement de l’univers infini vers l’atome et inversement était une pulsation d’amour. Je ressentais comme un grand battement de cœur. L’énergie qui animait ce nouveau monde unifié était l’amour, est l’amour. Je sentais que j’étais cet amour au plus profond de mes cellules, que tout était amour au niveau subatomique.

Nous sommes de l’énergie baignant dans de l’énergie tout comme une goutte d’océan est à la fois goutte et océan tout entier. Elle est l’EAU. Nous sommes l’AMOUR. Je découvrais le secret de la vie, la connaissance absolue. Je me trouvais dans l’éternité.

Cette expérience sans temps qui n’a pourtant duré que 2 minutes, peut-être 3, a changé le reste de ma vie.  J’étais à la fois la même et différente.  J’incarnais le koan Zen : « Avant l’illumination, il y a l’arbre et la montagne – Après l’illumination, il y a l’arbre et la montagne ».

En un instant, ma haine contre mon ex-mari, contre les injustices, contre mon sort et mon parcours personnel s’est dissipée.

Pendant plusieurs mois, je suis restée dans cet état de paix intérieure et de sérénité.  Puis petit à petit, le monde matériel, mon monde personnel et égotique a recommencé à se manifester. (Comme je vous l’expliquais dans un article précédent, l’ego est l’instance de notre personnalité qui nous permet de vivre dans le monde matériel.)

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine