Sortir du couple souffrant et cheminer vers le couple conscient. Episode 4 – Les synchronicités

par | 6 Juin 2019 | Amour et sexualité, L’Homme et l’Univers | 0 commentaires

 

[Retrouvez cet article au format PDF sur la boutique de Présences Magazine] 

 

 

Retrouvez une lecture audio de l'auteur en fin d'article 

 

Comme chaque mois, je vous propose de rentrer dans l’intimité du carnet intime que j’ai écrit suite à une rupture amoureuse, afin de cheminer ensemble vers plus d’harmonie et de conscience. Reprenons l’effeuillage là où nous l’avons laissé.

Une prière
Refuse de tomber
Et si tu ne peux pas refuser de tomber,
refuse de rester à terre.

Si tu ne peux refuser de rester à terre,
élève ton coeur vers le ciel.
Et tel un mendiant affamé,
demande à ce qu’il soit rempli
et rempli il sera.

On peut te faire toucher le sol.
On peut t’empêcher de te relever.
Mais personne ne peut t’empêcher
d’élever ton coeur
vers le ciel,
personne sauf toi-même.

C’est au plus noir du malheur
que tout s’éclaire.

 

J’ai échangé longuement au téléphone avec mon amour perdu sur les synchronicités.
Je me détache petit à petit de lui, peut-être pourrons-nous rester amis…

Synchronicité, le rapport entre physique et psyché de Pauli et Jung à Chopra.

Largement de quoi écrire sur mon dernier livre lu. Magnifique de sens et d’enseignement.

«La philosophie taoïste conçoit la synchronicité comme l’un de ses fondements et a son origine dans le concept d’interconnexion qui imprègnerait tout l’univers.
D’après Jung, lorsqu’un individu expérimente un grand nombre de synchronicités, il s’aperçoit au fil du temps qu’elles sont effectivement régies par un principe de réelles sagesses, qui va bien au-delà de ce que notre connaissance consciente peut concevoir.
Les personnes qui savent percevoir les phénomènes de synchronicité, une fois qu’elles découvrent le sens merveilleux qu’ils véhiculent, parviennent à en saisir de plus en plus.
Le miracle de la synchronicité (…) pourrait être le véritable horizon d’une nouvelle ère pour l’humanité de ce troisième millénaire.
(…) seul l’amour peut jeter un pont entre la physique, l’esprit et la psychologie.
(…) La clé du bonheur, de la sérénité et de la vie même, est de prendre conscience de notre appartenance à un univers infini.
Le principe de synchronicité dans un futur proche pourrait être la base d’une nouvelle science holistique, née de l’union entre la dimension intérieure et la dimension extérieure.
L’inquiétude dans laquelle s’acheva la vie de Pauli dans une chambre d’hôpital est probablement un avertissement pour les générations présentes et futures : connaître l’univers dans sa globalité ne suffit pas, il faut y participer, sinon il y a rupture de la symétrie prévue par le plan cosmique.
Il ne suffisait sans doute pas que l’intellect comprenne l’existence d’une dimension en mesure d’unir l’esprit et la matière, mais il fallait que cette dimension soit partagée par l’âme.
Il était indispensable de se transformer de l’intérieur.»

 

La suite est réservée aux abonnés

  • Accédez à tout le magazine en illimité.
  • Soutenez un magazine indépendant d'auteurs et sans publicité.
  • Téléchargez le fichier PDF du numéro en cours.

Choisissez la formule d'abonnement qui vous correspond !

 

Vous pouvez aussi acheter cet article à l'unité (0.99 €) sur la boutique

Vous découvrez Présences Magazine ? 

Vous voudrez peut-être tester GRATUITEMENT notre magazine pendant 14 jours en recevant des articles directement dans votre boite mail :

cliquez ici pour vous inscrire à cette découverte gratuite

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Testez-nous GRATUITEMENT pendant 14 jours