Sortir du couple souffrant et cheminer vers le couple conscient – épisode 1

par | 6 Mar 2019 | Amour et sexualité | 0 commentaires

Suite à une rupture douloureuse, l’écriture s’est offerte comme une véritable thérapie. Au fil du temps, à travers l’expression de mes états d’âme et de nombreuses rencontres littéraires, un nouveau chemin s’est dessiné, celui de l’éveil spirituel, le passage d’un état de souffrance à celui de conscience.

Dans cette rubrique, je propose chaque mois de tourner en votre compagnie les pages des carnets dans lesquels j’ai scellé ce chemin d’évolution personnel, souhaitant pouvoir éclairer une partie du votre comme de nombreux auteurs l’ont fait sur le mien.

 

Chaque jour un grain de folie, journal intime d’un éveil spirituel :

Je pourrais effectivement répondre à l’appel inscrit sur ce carnet.

Depuis plusieurs jours le mot « folie » teinte mes journées. Dans les livres, à la télé, dans les paroles de mes collègues…

Le mot « bonheur » aussi vient se promener dans mes matins, mes soirées.

« Le bonheur ce n’est pas le but mais le moyen de la vie » Paul Claudel

« Il n’y a point de chemin vers le bonheur, le bonheur c’est le chemin. » Lao Tseu

« Le bonheur n’est pas au bout du chemin, le bonheur est le chemin. » proverbe tibétain

« Le secret, c’est la loi de l’attraction » Rhonda Byrne

Merveilleux ! Merci pour les clins d’œil chère loi de l’attraction, ils me font énormément de bien en cette période de chagrin amoureux.

Mon grain de folie du jour : dépenser de l’argent à tort et à travers. (Peut mieux faire !)

« Certains ne deviennent jamais fous...Leurs vies doivent être bien ennuyeuses... » Charles Bukowski

Ce soir en rentrant, j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres ce carnet accompagné d’une petite carte postale « l’opération du bonheur, soustraire les soucis, multiplier les chances et additionner les plaisirs. »

Moi qui me plaignais de ne pas recevoir de courrier dernièrement, me voilà bien gâtée par cette fameuse loi de l’attraction.

Déjà dans l’après-midi, au grès des rayons du supermarché, la radio m’avait communiqué son sourire en me chantonnant « Le bonheur ce n’est pas le but mais le moyen » (Joyce Jonathan : https://www.youtube.com/watch?v=GtCPWFo6MAE) Douce folie, bonjour !

Devrais-je parler de mon amour perdu sur ces pages ? Il y est bien question de folie et de bonheur dans cette histoire. Il ne s’agirait alors plus de la folie douce mais d’une forme de folie pure. Peut-être plus tard, je raconterai, peut-être…

Il y a des jours « avec », il y a des jours « sans » et les jours « sans », il faut faire « avec » … Parait-il !

Après l’incompréhension, la tristesse, le désespoir, la tristesse encore, le manque vient de s’installer dans mes soirées. Le manque, l’amour malgré tout, voilà ce qu’il me reste. Tout est déjà pardonné ! (Deux mois).

Un seul mot de sa part et me revoilà dans ses bras ! C’est fou !

Pour le moment (j’y crois encore pour dire ça) c’est silence absolu. Il faudrait pourtant que je passe à autre chose...

Grain de folie du jour (noté GDFDJ) : l’aimer encore…

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Testez-nous GRATUITEMENT pendant 14 jours