fbpx

L'invisible dans notre corps (1) - Vos cellules réagissent à vos pensées 2Retrouvez le podcast en fin d’article 

 Dans mes précédents articles, j’ai attiré l’attention du lecteur sur la nécessité impérieuse de prendre conscience du pouvoir créateur de ses pensées, paroles et actes. Le fait que  nous soyons soumis à une multitude d’influences invisibles ne nous  déresponsabilise en rien car nous avons dans notre rôle d’expérimentateur sur cette terre un As de pique qui est notre libre arbitre pour rétablir l’équilibre dans notre jeu. Je rappelle néanmoins que  tout ce qui est susceptible de  nous influencer en tant qu’incarné est en grande partie en syntonie avec ce que nous sommes et ce que nous manifestons. Au niveau individuel et collectif.

C’est notre état de conscience et notre degré d’amour inconditionnel pour la vie qui nous font passer du statut de « victime »  à celui d’acteur conscient et  responsable de notre vie.

Une  loi de la vie

Nous sommes soumis à la loi « de cause à effet » tout au long de nos différentes existences indépendamment du temps et de l’espace pour nous pousser à évoluer vers une compréhension de nous-même, et donc des autres, pour être des vecteurs d’harmonie et non de destruction sur notre planète.

C’est sans  doute le rôle de certains acteurs du monde invisible d’appliquer cette loi divine « d’action et réaction » car tout a sa raison d’être pour donner du sens à notre incarnation. C’est justement parce que nous sommes des êtres émotionnels et créatifs que nous pouvons être en interaction consciente et inconscience les uns avec les autres  par le mécanisme régisseur de l’univers : la pensée, qui porte en elle  une puissance  insoupçonnée par l’immense majorité des individus. En effet, les vibrations émises par nos pensées (positives ou négatives) ont des répercussions   au niveau global ainsi qu’à l’échelle subatomique de nos cellules.

Dans mon précédent article « L’homme multidimensionnel et cosmique », nous avons vu que notre microcosme était le reflet du macrocosme. En effet, notre système endocrinien (dans sa composante subtile) est en lien avec un type  énergie spécifique à chaque astre.

Vos  glandes  sont aux commandes !

Nos différentes glandes  sont : la pituitaire, les surrénales, le thymus, la thyroïde. les parathyroïdes, la glande pinéale, l’hypothalamus, les  gonades, les ovaires, le foie, le pancréas, la rate.

Le système endocrinien agit par le biais des hormones qui activent et stimulent les différents organes. Elles contrôlent la reproduction, le développement et le métabolisme.
Ces messagers chimiques nous contrôlent, nous dirigent et nous  influencent. Cependant, comme  nous l’ avons vu plus haut,  nous avons notre part de responsabilité dans le fonctionnement de la chimie de notre corps.

En effet, tous les mécanismes biologiques sont sous l’influence  de  la nature de votre système de croyance et donc de votre représentation du monde. Par conséquent,    votre esprit peut vous guérir : c’est le fameux effet placebo, bien connu en médecine, et qui prouve bien les facultés d’auto guérison du corps. Il existe également l’effet, nocebo : les pensées et émotions négatives  épuisent vos réserves énergétiques.

Vos  cellules réagissent à  l’énergie de vos  pensées

Vos cellules sont à « votre écoute »  et réagissent en fonction de la nature de la fréquence vibratoire de vos pensées. Comme vous l’avez compris au cours de mes différents articles, votre pensée est une onde électromagnétique et sa vibration a des effets sur la matière, donc en premier lieu sur votre corps.

On peut dire pour simplifier que c’est votre système hormonal  qui fait la traduction chimique de vos  émotions, reflétant ainsi votre bien-être ou votre mal être.

De plus, comme vous le savez, les cellules ont une mémoire et elles  vont à leur tour interagir sur le système glandulaire, car elles auront bien appris à réagir automatiquement dans certaines situations conformément à vos schémas mentaux. C’est ainsi qu’elles agiront directement sur le système endocrinien et c’est la quadrature du cercle. Vous n’avez plus le contrôle de vos cellules. À cela se rajoute le fait que votre inconscient est plus puissant que votre conscient.

Un cas d’école :  quand vos cellules vous contrôlent

Vous  avez très certainement tous fait l’expérience de vous être mis dans une colère disproportionnée pour une broutille. Cet exemple est l’illustration que c’est votre mémoire cellulaire qui  vous dirige sans que vous en ayez conscience.

 

Quand l’ épigénétique* démontre :
les effets biologiques de nos émotions

Ces processus ont été étudiés   scientifiquement dans le cadre des travaux de Bruce Lipton. Il a prouvé, entre autres, comment les facteurs psychosociaux, émotionnels et environnementaux avaient plus d’influence dans le développement des maladies que le  fameux facteur génétique qui se veut prédictif de telle ou telle pathologie. Votre esprit peut influencer vos gènes  et vous permettre de surmonter des pathologies dites incurables.

Autrement dit, l’épigénétique a démontré ce que les Maîtres spirituels savent depuis des siècles. C’est bien pour cela que de tout temps la prière et les mantras ont été   plébiscités partout dans le monde.

 En effet, les vibrations  émises  par ces pratiques spirituelles modifient les ondes cérébrales et  agissent sur le système hormonal et par conséquent,  sur tout le  corps. C’est la manifestation du pouvoir créateur du verbe .

 Je l’ai personnellement expérimenté grâce au livre que j’ai canalisé « Osez la conscience augmentée »  avec un texte d’une grande  puissance vibratoire « lettre à vos cellules » P247

 

Un nouveau facteur environnemental : « chut !!! »

L’autre facteur, maintenant mis en exergue par l’épigénétique, est l’influence de la qualité de l’environnement sur la santé  qui est reconnu dans une certaine mesure lorsqu’il s’agit de pollutions assez visibles ou faciles à mesurer. La pollution électromagnétique liée aux nouvelles technologies est totalement tabou. Bien sûr, les technologies non filaires ont un impact sur le cerveau  et l’ensemble de nos cellules qui sont des unités  bio-électromagnétiques. Certaines  études scientifiques indépendantes ont démontré que les individus exposés aux  hautes fréquences «  micro-ondes » avaient des comportements plus agressifs. J’ai souhaité évoquer  ce point  en particulier car il a  une incidence sur notre sphère émotionnelle.

À ce titre, on peut s’interroger sur le niveau de violence qui concerne la jeunesse grande utilisatrice de ces nouvelles technologies dès l’enfance.

Un indicateur à suivre de près : votre baromètre émotionnel

Il est important de porter une attention particulière à vos réactions  et vos ressentis pour travailler en conscience sur la compréhension de ceux-ci, qui expriment également les blessures de notre âme pour pouvoir la guérir durant votre passage sur terre.

J’ étudierai maintenant  et lors des prochains articles comment nos organes  sont impactés par nos émotions  : on parle bien du langage du corps. Mon approche  conduira à adopter  une lecture psycho symbolique bien loin du prisme médical qui a  une vision fonctionnelle du mal qui afflige nos organes.

Par souci de pragmatisme et pour  faciliter la prise de conscience de tout un chacun, j’évoquerai les hormones et /ou les organes les plus affectés  par la panoplie d’émotions communes à la grande majorité des individus dans nos sociétés modernes.

 

 

La chimie de vos émotions

La glande pituitaire ou hypophyse :

C’est la chef d’orchestre qui contrôle toutes les autres glandes endocriniennes ainsi que le cœur. Elle est située derrière la racine du nez.

La revue de  nos glandes et  leur  interaction  avec nos principaux systèmes
organiques  et leurs messages  symboliques.

 

Les glandes surrénales et les reins 

Ces deux glandes sont situées au-dessus des reins

L’hypophyse stimule  entre autres les glandes surrénales dont l’hormone  qui produit  le cortisol qui vient compléter l’action de l’adrénaline qui elle- même potentialise à court terme les forces de réactions de l’organisme pour lui permettre de réagir à un danger réel ou abstrait.

Le  stress chronique fait tourner la machine hormonale à plein régime et le cortisol qui a la fonction de lutter contre le stress devient notre pire ennemi, car il est produit en excès et va favoriser le déclenchement de maladies chroniques. Il affecte directement nos facultés de  mémorisation  et nos capacités d’apprentissage.

Les  facteurs  de stress sont insidieux et généralisés  dans  nos sociétés indépendamment de l’âge, car ils sont  institutionnalisés du fait de l’hyper compétition imposée en modèle d’efficacité. Cela se traduit par des épidémies de burn-out.

Les sentiments et émotions qui affectent les surrénales et les reins

Les surrénales et les reins sont directement affectés par nos peurs liées aux besoins primaires indispensables pour nous sentir en sécurité (le manque d’argent, l’insécurité sur le lieu de vie et au travail, la peur du changement, nos peurs ancestrales…) et nos angoisses.

Toutes nos réactions  excessives liées à un  manque de contrôle de soi, en particulier la colère et la rage, sont sources de graves déséquilibres énergétiques avant de se traduire en pathologies plus ou moins sévères.

 

Le langage populaire révélateur du  statut émotionnel

Le langage prend toute sa valeur symbolique dans les expressions courantes :

  • avoir les reins brisés (pour exprimer une faillite)
  • avoir un tour de rein
  • être éreinté (e)

La symbolique associée aux reins

C’est la source de notre énergie vitale et c’est aussi  le centre de nos pulsions. C’est également le reflet de notre capacité d’adaptation, de  notre créativité et de notre force morale. Ils reflètent nos rigidités et notre refus du changement . Ils peuvent dénoter notre instabilité et notre incapacité à trouver le juste milieu en toute situation.
Ce sont  les organes  de la filtration, donc du discernement.

Chaque rein est relié à un méridien spécifique. Le rein droit est lié à notre capacité de raisonnement et en général, à nos facultés intellectuelles; le rein gauche est lié à l’imagination.

En conclusion

Les maladies des reins sont révélatrices d’un problème majeur, celui de ne pas savoir comment s’orienter et faire face aux événements dans son existence.

Pour en savoir plus

Le mot clé : épigénétique
Dr Christine Aschermann (étude sur les changements de personnalité causés par la téléphonie mobile) voir PDF disponible sur internet.

 [printfriendly]

Hélène Tall

Hélène Tall

Je suis avant tout une citoyenne du monde, une globe-trotteuse, je vais à la rencontre des autres pour m'enrichir de leur humanité au-delà des différences, je m’intéresse à ce qui rassemble les êtres humains dans une destinée commune.
Mes principaux domaines d'action sont:
- la spiritualité avec l'écriture du livre "Osez la conscience augmentée" et la création de cercle bonté pour expérimenter la vibration de la lumière sur tout.
- la santé holistique par le biais d'ateliers de prévention pour rester jeune et en bonne santé.
- la préservation de la nature avec des animations et stages sur l'énergie des arbres.
- le respect des animaux: avec l'écriture du livre Enzo le.lapin et la tenue de la chronique du lapin pour la revue Animaux-Bonheur.
L'écriture est pour moi le moyen de concrétiser mon engagement pour participer à l'avènement d'un monde nouveau qui passe par la métamorphose de notre système de pensées.

Diplômée en Gérontologie-prévention du vieillissement
Formée aux thérapies quantiques
A réalisé une étude sur l'aide aux aidants et les maladies neurodégénératives.

Voir tous les articles
Nullam luctus commodo felis neque. quis in Donec