fbpx

Raja Yoga ET VIE QUOTIDIENNE ou l’art d’être humain

Les sages du Yoga ont mis au point des techniques qui ont pour but de traiter l'ensemble corps-esprit, d'apporter l'harmonie et d'intégrer toutes les facettes de la personnalité sur tous les plans, physique, émotionnel, mental et spirituel, dans toutes les activités, et à tout âge.

 J’ai rassemblé dans ces articles sur le Raja Yoga, un ensemble d'enseignements et de pratiques qui s'inspirent des sources traditionnelles du Yoga, mais également à des techniques plus occidentales.

Jusqu’à maintenant, nous avons vu que les différentes étapes s'enchaînent en une succession qui suit le cheminement de la personne.

On ne doit jamais perdre de vue que cet enseignement est avant tout une expérience intérieure, guidée de l'intérieur par notre propre «guide», l'Esprit, l'Universel, le Divin, peu importe le nom que nous lui donnons, si nous nous mettons à son écoute.

Il faut voir tous ces éléments du Raja Yoga comme des pièces d'un même édifice: la base doit être installée avant la toiture, mais les fenêtres sont percées en même temps que les murs s'érigent.  À la fois, il ne faut pas brûler les étapes, ce cheminement demande donc du temps, et d'autre part, certains éléments progressent ensemble, et viennent d'eux-mêmes au moment propice.  Il est important de garder à l'esprit que l'équilibre vient du bon dosage des ingrédients.

NIYAMA, AUTRES INSTRUMENTS DE TRANSFORMATION

NIYAMA est le deuxième membre de ce cheminement.  Selon Patanjali, il est composé de cinq pratiques, qui concernent plus particulièrement notre discipline personnelle.  Ces pratiques sont à la fois, des compléments et des prolongements de Yama.  Les pratiques qui le composent visent à nous installer en harmonie avec nous-même.  La route est longue, alors vaut mieux être bien avec soi-même pour continuer à cheminer.

Les Niyama concernent avant tout, notre bien-être personnel, l’environnement dans lequel nous vivons, la nourriture que nous absorbons, les gens qui nous entourent et la foi profonde que l’on a en ce que l’on fait, en ce que l’on est.  Dans le Raja Yoga, la relation que nous avons avec nous-même est la relation la plus importante et la plus intime.  Tout ce qui soutient cette relation avec nous-même dépend de notre degré d’appartenance, de soin, et d’engagement que nous nous donnons en tout premier lieu.

Selon S. S. Varma, Yama et Niyama semblent tous deux avoir le même objectif de transformer la nature inférieure de l’être humain en un véhicule adapté à la Vie Divine.  Yama pose les fondations de la vie yoguique.  Niyama propose une discipline de construction du caractère et vise à organiser notre vie face à la spiritualité.  Il est donc bon de nous consacrer très sincèrement à ce que nous faisons, de nous donner vraiment au Soi, à sa méditation, à sa compréhension et à sa réalisation.  Nous nous devons de cultiver l’optimisme, la joie de vivre, la confiance dans le Soi, l’amour du Soi, la patience et la persévérance dans la voie.  Cet amour nous conduit naturellement à nous respecter profondément nous-même et éventuellement à abandonner certaines habitudes néfastes pour notre santé mentale et physique.

Toutes ces pratiques ont un même but :  apaiser et purifier le mental.

Saucha
Purification, propreté, pureté
La transparence

Purification, propreté, pureté, transparence...  Cette pratique concerne tous les plans de l’être, autant physique qu’émotionnel, énergétique, mental et spirituel.

Le lien entre la purification et la santé est facile à établir.  Il faut cependant savoir que la purification a un rapport encore plus intime avec notre mental.  Le corps, le souffle et l'esprit subissent constamment des transformations et des fluctuations : les vieilles cellules sont remplacées par de nouvelles, le souffle connaît un flux et un reflux, les pensées vont et viennent dans une procession sans fin.  Chaque couche de notre être absorbe continuellement, sur tous les plans, des éléments nutritifs, tout en évacuant ses déchets.

Bernard Bouanchaud explique cette notion en apportant des précisions : «Au-delà de la propreté du corps, la pureté physique est l’élimination des impuretés de l’organisme par tout procédé comme la pratique des postures et des respirations.  Elle permet de prendre la juste mesure du plan physique : la nécessité de la constante répétition des soins à apporter au corps fait ressortir son caractère passager et réduit l’attachement qu’on lui porte.  On découvre une dimension profonde, essentielle, au-delà de l’apparence physique.  La véritable communication avec les autres se situe alors à ce niveau».

Cette recherche entière et totale de notre véritable nature est un processus de purification et de lâcher-prise.  Au fur et à mesure que les impuretés se dissolvent, la lumière de la connaissance de soi et de la conscience émerge.  Cette énergie universelle circule alors librement en nous, physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement.

La pureté indique la capacité à se servir efficacement de nos véhicules grossiers et subtils, c’est-à-dire le corps, les émotions et le mental, comme des instruments pour exprimer la Vie Divine en nous, notre véritable nature.  Ils sont impurs s’ils font obstacle à la pleine expression de cette vie ou encore s’ils gênent l’exercice des fonctions du véhicule.  La pureté est par conséquent fonctionnelle, et la purification consiste à éliminer ce qui fait obstacle à l’union avec le tout.

 

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez acheter le numéro de Présences Magazine concerné dans notre boutique !

 

Locana Sansregret

Locana Sansregret

Enseignante de Yoga, Yoga thérapeute et formateur d’enseignants de Yoga et de Yogathérapie ;
Enseigne à l’Université Internationale de Yoga, des cours en ligne ;
Membre de lnternational Association of Yoga Therapists ;
Membre de la Fédération Francophone de Yoga ;
Fondatrice et directrice de Padma Yoga, une école de formation professionnelle au Québec.

Locana a commencé à étudier et pratiquer le Yoga en 1976, au Centre d’épanouissement de l’Etre Le Lotus à Montréal.  Sa démarche se poursuit toujours aujourd’hui.   Ses études l'amènent à approfondir de plus en plus le Yoga, l'Ayurveda, les Tantra ainsi que la science des Mudra.  Elle s’intéresse plus particulièrement aux aspects thérapeutiques du Yoga.

Formée auprès de maîtres de Yoga et de professeurs au Québec, en Inde, aux Etats-Unis et au Brésil, Locana pratique depuis près de 40 ans dans la grande tradition du Raja Yoga et du Hatha Yoga et enseigne, depuis 1977, les techniques héritées de cette science universelle millénaire.

PadmaYoga est un espace qu’elle a fondé pour mieux transmettre ce qu’elle a reçu de ses Maîtres et Initiateurs.  Ce qui l’intéresse surtout, c’est de pouvoir vivre au quotidien le Yoga et transmettre cet art de vivre.

Depuis quelques années, elle intègre Raja Yoga et Hatha Yoga, dans une vision du corps qui devient ainsi un champ d’expérimentation et d’explication de la Vie.  Symbolique du corps humain, sens caché et sacré des asanas, sont les fondations de sa pratique et de son enseignement.

La quête spirituelle est au cœur de son quotidien.

Voir tous les articles
eget id dictum facilisis Sed ut luctus in