Raja Yoga, une voie vers l’éveil (2)

par | 5 Avr 2019 | Bien-être et santé, Yoga | 0 commentaires

 

Une invitation de voyage au cœur de soi, au cœur du Soi

Si vous ne l'avez pas lu, vous pouvez vous procurer le 1er article de cette série au format PDF

RAJA YOGA ET VIE QUOTIDIENNE ou l’art d’être humain…

On pense souvent que le Yoga est une pratique qui se fait sur un tapis, dans une pièce agréable et que les mouvements sont souvent complexes.  La pratique du Raja Yoga est tout autre puisque c’est un art de vivre au quotidien.

Aujourd’hui, j’ai envie de poursuivre cette introduction au Raja Yoga en vous présentant des outils simples de transformation profonde.  On ne doit jamais perdre de vue que cet enseignement est avant tout une expérience intérieure, guidée de l'intérieur par notre propre« guide», l'Esprit, l'Universel, le Divin, peu importe le nom que nous lui donnons, si nous nous mettons à son écoute bien sûr.

L'ensemble des étapes peut sembler un système de contraintes très exigeant. Il n’en est rien.  Il faut plutôt voir tous ces éléments comme des pièces d'un même édifice: la base doit être installée avant la toiture, mais les fenêtres sont percées en même temps que les murs s'érigent.  En même temps, il ne faut pas brûler les étapes, ce cheminement demande du temps, et d'autre part, certains éléments progressent ensemble, et viennent d'eux-mêmes au moment propice.  Il est important de garder à l'esprit que l'équilibre vient du bon dosage des ingrédients. 

Le Soi est au cœur de chaque être comme un lac caché par les montagnes.  Toutes les qualités y sont présentes : gentillesse, compassion, ouverture, écoute véritable, et elles n'ont pas besoin d'être apprises.  Elles viennent de l'intérieur.  Elles sont déjà là, présentes en chacun de nous.  Il suffit seulement de nettoyer la poussière qui les recouvre parfois et nous les cache.

 

YAMA, INSTRUMENTS DE TRANSFORMATION

YAMA est la première étape sur le chemin du Yoga ou de n'importe quelle vie à laquelle on veut donner un sens et une qualité.  Ce sont des pratiques éthiques, des comportements intelligents que l'on retrouve un peu partout à travers le monde simplement comme art de vivre ensemble.

Techniques très appropriées pour franchir les premiers seuils et cheminer à bon escient vers les suivants, les Yama sont, par leur pratique, de véritables trésors.  Cette première étape du Raja Yoga se compose donc de cinq comportements intelligents, que l’on peut également appeler des grands engagements et des manières de vivre : non-violence et respect de la vie, véracité, honnêteté, modération, désintéressement.  Les Yama nous permettent de comprendre et de saisir que : Je ne suis pas ce que je pense que je suis !  Cette affirmation est fondamentale.  Nous sommes beaucoup plus que notre personnalité.  Ces pratiques vont nous permettre de changer nos valeurs, nos attitudes, nos modes de pensée. 

Selon S. S. Varma, «L’objectif principal de ce code éthique est l’élimination complète de toutes les perturbations mentales et émotionnelles qui caractérisent la vie de l’être humain ordinaire.  Chaque cas est unique et il n’existe aucune règle stricte et simple.  Seule une juste pratique poussée aussi loin que possible peut donner la force nécessaire à l’action juste et la capacité de la vision juste.  Il n’y a pas d’autre méthode».

Traditionnellement, les Yama concernent principalement nos relations avec autrui.  De façon plus contemporaine, nous allons également les ramener vers les comportements que nous entretenons face à nous-même.  Les Yama sont des disciplines éthiques qui nous montrent ce qui doit être fait.  Ce sont les clés d’or qui nous ouvrent les portails du cheminement spirituel.

 

 Ahimsa

La non-violence, la bienveillance

En Sanskrit, le préfixe «A» veut dire «ne pas».  Himsa quant à lui veut dire «action de causer du dommage, des blessures, être  violent».  Si on veut aussi être plus actif dans notre action sur le chemin spirituel, ce mot signifie également la bienveillance, la considération que l'on montre vis-à-vis des êtres, des choses et de soi-même.  C’est l'amour et le respect de la vie sous toutes ses formes.

Allant du respect de soi au respect de l’autre, de celui de la nature à celui des différences, Ahimsa constitue la base d’un travail important dans notre action sur le chemin spirituel.  Cela implique pour le pratiquant de, non seulement s’abstenir de violences en actes ou en paroles comme des insultes ou des mots blessants, mais plus subtilement encore sur le plan des pensées, cela implique d’éviter d’émettre des pensées violentes.

Ahimsa s'accompagne d'abhaya et d'akrodha : la libération de la peur et de la colère qui entravent son accomplissement.

La violence envers autrui n’est pas seulement physique, mais elle peut se manifester également à travers les actions, les paroles, l’attitude vestimentaire, l’attitude alimentaire et la pensée, ou encore elle peut être d’ordre social.  Le fait d’être établi dans la non-violence implique tous ces plans.  La non-violence ne doit pas non plus servir à dominer ou à manipuler les autres.  Bien au contraire, elle se met au service d’autrui et aide à assumer des responsabilités sociales. 

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Testez-nous GRATUITEMENT pendant 14 jours