fbpx

Comme le disait Myriam de Lesaka dans l’article «Nos passages, Nos rituels», nos vies sont faites de cycles et de rites de passage.

Le renouveau intérieur

Pâques et sa symbolique du pardon ne peuvent-elles pas nous amener à un renouveau intérieur salutaire ?

Lavées de tout attente religieuse comme d’œufs en chocolat, accueillir ce temps ne pourrait-il pas avoir un réel impact sur notre évolution spirituelle ?

Fixées au premier dimanche après la première pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps, les énergies cosmiques, les énergies de la terre et du ciel s’alchimiseraient alors pour nous ouvrir les portes d’un autre Moi, en maturation durant les mois d’hiver.

Alors que je n’avais pas conscience de ce qui se jouait dans cette période et que j’étais bien loin de tout univers peuplé de miracles, d’anges ou de Jésus ressuscité, les pages de mon carnet me montraient ce chemin qui résonne à présent en moi de manière naturelle.

Celui de notre essence divine, de notre connexion au tout, de notre alignement possible avec les grands maîtres qui peuvent nous guider.  Jésus fait partie de ceux-là, hors de toute religion, il demeure un guide, un modèle et il nous montre la voie. Cette croyance nouvelle s’est ancrée en moi, à partir de la lecture d’un livre bien particulier, très connoté religieux par les termes employés «Saint Esprit, fils de Dieu». Autant de mots qui me donnaient l’envie de fuir, sourire narquois aux lèvres face à ce que je considérais comme un ramassis de bêtises pour âme en déperdition ou en manque de repères...

J’avais écrit dans mon journal intime ce passage du mystique livre Un cours en Miracle, qui m’avait alors touché le cœur, l’âme et ouvert la perception d’un monde régit par des lois divines dans lesquelles notre place était centrale. Mon libre arbitre m’ayant, jusqu’alors, fermé les portes à cette perception sacrée.

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Découvrez la formule d'abonnement qui vous convient
(au trimestre ou à l'année, en digital et/ou en papier)

 

Adelaïde Arnaud

Adelaïde Arnaud

Depuis mon adolescence, à chaque étape importante de ma vie, je me suis mise à écrire dans des carnets pour y déverser mes doutes, mes chagrins, mes espoirs. A l’aube de mes 40 ans m’est proposé de publier les derniers carnets que  j’ai écrits dans le secret de ma chambre, la grande famille découverte dans les réseaux sociaux me faisant comprendre que ces écrits pourraient être partagés et aider ceux qui comme moi cherchaient les clés de leur propre vie.
J’accompagne également en individuel aux travers de conseils les personnes qui souhaitent cheminer vers le couple conscient : toutes les informations se trouvent sur mon site ;o)

Voir tous les articles
Aliquam elit. Praesent mattis ut ut sem, Praesent mi, Phasellus amet, id