fbpx

Ne prenez pas de bonnes résolutions que vous ne tiendrez pas !

par | 6 Jan 2020 | Plantes et Nature | 0 commentaires

 

Retrouvez le podcast en fin d'article 

Début janvier voit son bouquet de bonnes résolutions fleurir dans nos esprits.

Parfois, nous les annonçons à grands fracas, tellement certain.e.s que nous allons les tenir.  Ou, sachant déjà à l'avance que nous n'y arriverons pas, nous nous faisons discret.e.

Savez-vous que 88% des bonnes résolutions prennent fin en … février ?

Conséquence : culpabilité, diminution de l’estime de soi, découragement pour le reste de l’année !

Pourquoi n’arrivons-nous pas à les tenir ? Quels sont les facteurs qui nous en empêchent et surtout, que faire pour mettre toutes les chances de notre côté pour arriver à nos objectifs ? Vous allez voir dans cet article comment les fleurs de Bach peuvent vous aider dans ce parcours du combattant.

Mais avant cela, posons-nous la question : pourquoi le 1er janvier et pas un autre jour de l’année ?

C’est l’occasion de prendre un nouveau départ

Nous espérons probablement profiter d’une nouvelle page blanche pour nous réinventer.

Nous comptons sur l’enthousiasme d’un nouveau départ, d’une nouvelle aventure pour nous soutenir. Malheureusement, cela nous pousse souvent à des excès dans la fixation de nos objectifs :

  • Perdre vingt kilos alors que nous avons échoué l’an dernier à en perdre trois
  • Arrêter de fumer définitivement (« la troisième tentative sera la bonne »)
  • Faire le prochain marathon de Bruxelles, Paris ou New York (Nous ne savons même plus où sont nos baskets)
  • Apprendre l’anglais (C’est vrai, savoir dire « Happy Birthday » c’est un peu court pour visiter Londres)

Quand le soufflé retombera, la déception sera au rendez-vous.

Un objectif doit comprendre plusieurs conditions pour être atteint : il doit répondre au célèbre acronyme S.M.A.R.T. (Spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et fixé dans le temps). Mon but n’étant pas de vous faire un cours de réalisation d’objectifs, je vous invite à consulter le web pour en savoir plus au sujet de cette méthode.

 

 

La suite est réservée aux abonnés

Recevoir ce numéro de Présences magazine pour 1 €

 

 

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

mi, tristique id, Nullam risus efficitur. ut in Curabitur luctus