fbpx

Et donc la vie est ainsi faite. Une succession de portes énergétiques qu’il nous est suggéré de conscientiser avant de poser les actions qui permettent à notre être de s’élever. L’éveil, quel qu’il puisse être, ne peut se produire qu’après une phase d’endormissement. Estimons-nous heureux.se et restons joyeux.se de ce quotidien imparfait dans lequel nous avons pour la plupart été plongés. Soyons reconnaissant.e envers ces parents, ces éducateurs, ces enseignants pour leur pouvoir soporifique. Ils ont dessiné en nous les traits majeurs de l'œuvre de notre vie. Certaines de leurs lignes sont des esquisses, des directions que nous avons la possibilité de suivre ou non. Certains de leurs coups de pinceau sont comme de l’encre indélébile, une sorte de tatouage qui nous colle à la peau et dont nous ne pouvons nous défaire sans cicatrice. Aussi, je nous ramène, dans ce dernier article de cette série de 8, à notre libre arbitre. L’adulte. Le sage. Le posé. Le brave. Cette part de nous-mêmes capable de se placer en retrait pour faire le tri des informations qui lui sont soumises. Cette part réalisée. Celle qui rayonne, celle qui aime, celle qui sait. Celle que je nous invite toutes et tous à OSER expérimenter pour être purs et pour inspirer. 

Nous sommes des êtres libres. Sous nos enveloppes physiques, notre biologie est présente pour nous rappeler la valeur de notre chaire, son rapport à une vie faite de matérialité. S’il nous était donné de pouvoir remonter le fil jusqu’à cet instant précis où nous nous sommes incarnés dans cette vie-ci, probablement souffririons-nous de ce brouhaha, de ce grand n’importe quoi. En manque de cette danse dans laquelle tout était si intense. De cette transe, de ce cocktail de vibrations dont les seuls repères sont le mouvement et l’ondulation. Comme nous l’abordions déjà ensemble dans le premier article de cette série (« Maya, l’illusion du soi », Présences magazine No 10 de janvier 2020), le voile de l’illusion est la première énigme à élucider. Cette croyance que nous sommes ici par hasard, que seule la science peut nous offrir sa vérité en termes de « réalité ». Bien qu’il soit peu probable que seuls nous puissions résoudre cette équation, nous pouvons choisir de déchirer le voile, d’explorer avec le cœur, avec nos sensations, cette dimension que notre mental n’a pas à devoir expliquer. Si j’amène ma conscience à l’évidence que je suis plus que le reflet qu’il m’est donné de voir chaque matin dans le miroir, je me détache. Je me libère progressivement de mon être de chair, de sa vie comblée de futilités. Je me soulage de ces blessures qui hantent parfois mes nuits en souvenir du passé. Je me reconnecte à mon désir, au plaisir sexuel que je suis venu savourer. Créatif.ve, intuitif.ve… libre. Cette puissance me porte, me dirige comme un papillon vers ma destinée : l’amour et tous ses à-côtés.

Pour chacune de ces portes que nous souhaitons franchir, il existe une clé. Alors j’incarne la confiance, la présence et la solidité du guerrier spirituel. Je m’installe, dans mon corps énergétique, par mon souffle, par la pensée, par la visualisation. Je conjugue le verbe aimer au présent, au pluriel, à l’imparfait. Je sème des graines… de paix, de joie, de foi. J’active en moi le mode résilience, le rythme de la reliance. Car, peu importent les histoires qui m’ont été contées, je suis plus que tout cela, plus que cette voix. Bien plus encore que ce prénom qu’il a bien fallu un jour m’attribuer. Plus que ma couleur de peau, que mon pays de naissance, ma classe sociale, ou l’institution scolaire dans laquelle j’ai été formé.e. Tout est en moi ! Et si je ne le vois pas, d’autres le voient pour moi.

Quand je parle de moi, bien sûr, je parle de toi. Je parle de nous, de cet homme, de cette femme. Je parle de ces êtres de lumières que nous n’avons de cesse de chercher. Dans ce labyrinthe aux 1001 idées… il est temps de dire STOP ! Je propose d’arrêter de nous agiter. Je suggère d’imaginer que, même sans bagages, le voyage peut continuer. Nous pouvons avancer, faire des rencontres, redécouvrir le monde. Nous pouvons cheminer vers plus de fluidité. Nous avons juste à le décider…

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Découvrez la formule d'abonnement qui vous convient (en audio, en digital et/ou en papier)

OU

Achetez le magazine au numéro (format papier ou digital)

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Carole Pirmez

Facilitatrice intuitive en libération émotionnelle.

Carole est écrivaine, guide intuitive et enseignante en Hatha et Kundalini Yoga. Sa mission de coeur est d’accompagner et aider les personnes à se reconnecter à leur « essentiel ». Par l’écriture, le coaching, le Yoga, mais aussi via la pratique de soins énergétiques, elle éveille les consciences avec douceur.

Sa vie a pris un nouveau départ suite à un deuil difficile il y a 13 ans. Reconversion professionnelle, nouvelle quête de sens, formations multiples en Yoga, énergétique et développement personnel.
Aujourd’hui, Carole est une âme voyageuse passionnée par la physique quantique, par notre relation à l’infiniment petit, à l’infiniment grand.
Optimiste et intuitive, elle croit en un monde meilleur. Un monde d’amour. Un monde de conscience individuelle, collective et environnementale.
Au quotidien, Carole offre le meilleur d’elle-même afin d’aider l’humain à redécouvrir sa lumière intérieure, à se reconnecter à son intuition pour mieux réussir à prendre du plaisir dans le moment présent. Lui ouvrir les yeux sur la puissance de son potentiel, l’aider à croire en lui, le guider sur son chemin de croissance personnel et spirituel afin qu’il puisse, s’il le désire, devenir lui aussi un.e acteur.trice du changement.

Retrouvez ses soins et accompagnements sur son site internet: carolepirmez.com

De façon ponctuelle, Carole organise également des retraites « nature et bien-être », dont la prochaine en date s’intitule « Au coeur de l’océan: mouvements créatifs, yoga et conscience du souffle » (Sataya, mer Rouge/octobre 2020).
Écrivez-nous pour en savoir plus !

Voir tous les articles