fbpx

Mudra… Art et science des gestes sacrés (2)

par | 7 Oct 2019 | Bien-être et santé, Yoga | 0 commentaires

Retrouvez une lecture audio de l'auteur en fin d'article 

Retrouvez cet article complet au format PDF sur la boutique de Présences Magazine

Groupes de Mudra

Il y a différents types ou groupes de Mudra et plusieurs manières de les classifier.  À partir des anciens textes, les Mudra classiques sont utilisées pour les asanas de Hatha Yoga, les pratiques de Pranayama, de Pratyahara, de Dharana, de Dhyana ainsi que dans les pratiques de Kriya Yoga, dans le Kundalini Yoga et dans les Tantra.

On peut ainsi classifier les Mudra de diverses manières.  On peut retrouver :

  • des Mudra pour la pratique de certaines asanas du Hatha Yoga, les Hatha Yoga Mudra ou les Mudrasana.
  • des Mudra de Pranayama pour les pratiques respiratoires et ainsi diriger le prana dans le corps, les Pranayama Mudra
  • des Mudra pour la méditation pour augmenter la concentration, les Dhyana Mudra
  • des Mudra pour contrôler l’énergie vitale, les Shakti Mudra

 

Hasta Mudra
Mudra que l’on fait avec les mains et les doigts

Dans cette série d’articles, nous allons nous intéresser un peu plus aux gestes que l’on peut faire avec les mains et les doigts.  Ces gestes sont d’autant plus intéressants qu’ils sont relativement faciles à réaliser en toutes circonstances. Les Mudra, c’est le Yoga des doigts !

Mouvements chorégraphiques des mains, les Mudra accompagnaient à l’origine la méditation.  Grâce à une stimulation douce des doigts, ces gestes simples ont des effets bénéfiques sur le corps, sur les émotions et sur l’esprit.

Les Mudra sont une sorte de Yoga des mains et pratiqués régulièrement, elles nous permettent de tirer parti de nos dix doigts pour faire entrer davantage d’énergie dans notre vie, apaiser le corps comme l’esprit et venir à notre secours pour régler des petits problèmes de santé que l’on rencontre dans le quotidien.

Ces Mudra redirigent le prana émis par les mains à l’intérieur du corps.  Ces Mudra sont utiles pour les pratiques où l’on prend conscience des sens intérieurs.  Elles sont un soutien pour se retirer du monde extérieur et pénétrer à l’intérieur de nous, une étape nécessaire pour la méditation par exemple.

 

LES MUDRA INFLUENCENT LA RESPIRATION

Le processus respiratoire est unique en ce sens qu’il peut être fait de façon consciente ou inconsciente.  Les Mudra ajoutent une autre dimension à la respiration parce que les Mudra contrôlent largement les dimensions de la respiration.  Différentes Mudra vont ainsi changer la vitesse, l’attention, la qualité de la respiration, et ce, de façon quasi instantanée.  Cela nous permet, à travers la pratique de Mudra très spécifiques, d’avoir un immense contrôle sur toutes les dimensions de la respiration.

Alors que respiration, métabolisme, fonctions physiologiques, réponse au stress et système nerveux autonome sont intimement reliés, les Mudra sont un canal puissant pour intervenir sur plusieurs aspects de notre physiologie.

 

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE

L’expérience de chaque personne face aux Mudra est une expérience unique en soi et sera différente selon sa physiologie, sa psychologie et sa constitution.  Ici, l’idée principale n’est pas de ressentir un effet en particulier, mais plutôt d’explorer profondément notre propre univers de sensations et de perceptions.

L'utilisation régulière des Mudra apporte : profonde détente, paix intérieure, joie, stimulation, concentration et relaxation.

 

PASSONS DÉJÀ À LA PRATIQUE !

Instructions générales pour la pratique

Il existe une consigne à observer scrupuleusement : 

  • si une sensation désagréable survient, cesser immédiatement la pratique. 
  • Il faut simplement relâcher la position des doigts et attendre que les sensations redeviennent normales.

 

Temps de tenue de la Mudra

On peut commencer par 5 à 50 respirations, ce qui correspond à un intervalle entre 30 secondes à 5 minutes.

Bien sûr, la respiration se fait toujours dans les poumons.  Mais il est possible d’observer que dans diverses parties du corps, on a l’impression de respirer plus amplement et plus librement.  Par exemple, la respiration peut devenir plus abdominale, plus thoracique ou plus vers le haut de la poitrine.  Cela montre tout simplement que le prana ~ le mot sanskrit qui signifie énergie ~ circule plus librement dans cette zone du corps, libérant les tensions et y apportant la détente.

 

 

La suite est réservée aux abonnés

Je découvre l'abonnement

 

Vous pouvez aussi acheter cet article à l'unité (0.99 €) sur la boutique

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

fringilla nec commodo dolor. tristique Praesent consectetur eget

Et si vous vous abonniez pour aller vers une vie plus consciente ?