fbpx

Ménopause : un temps pour revisiter notre féminité et notre intimité

par | 7 Mai 2019 | Amour et sexualité | 0 commentaires

Je vous partage ici quelques mots sur mon expérience actuelle autour de la ménopause. J’ai 58 ans, suis maman de deux jeunes adultes et grand-maman. Mon chemin autour du féminin conscient et sacré a commencé il y a environ 30 ans. Depuis 20 ans, j’accompagne les femmes à mieux vivre leur féminité, leur cycle et leur sexualité.  Je partage avec elles mon expérience du tantra, du tao et du yoga, mes observations et ce que mon corps et mes intuitions m’ont enseigné sur l’intimité sacrée.

La ménopause n’est pas une maladie, ni une catastrophe, ni la fin de notre féminité. C’est le début d’une nouvelle façon d’aborder la vie et le moment de développer d’autres atouts. Notre corps fait une pause en ce qui concerne la procréation, mais nous restons toujours féconde à co-créer. Nous sommes faites pour créer, créer la vie en donnant la vie, mais aussi et surtout, créer notre vie en fonction de qui nous sommes et de nos compétences. Cette période nous invite à sortir des rôles, à revenir à l’essence même de qui nous sommes, à développer tout ce que nous n’avons pas eu le temps d’être ou de faire.

Notre Essence féminine est reliée à des cycles, principalement le cycle lunaire, ce qui fait que nous vivons constamment des changements intérieurs auxquels nous devons nous adapter. Le cycle féminin se divise en 4 phases et ritualise notre vécu. Chaque phase est activée par nos hormones et donne une couleur à nos humeurs, nos émotions, notre vitalité, nos désirs, nos envies, notre sexualité, etc. Bien connaître son cycle permet d’aborder notre vie d’une manière plus consciente, en accueillant les changements plutôt qu’en les subissant ou en luttant contre.

Le cycle se divise en 4 phases accordées avec le nombre de jours de notre cycle, mais nous pouvons également le diviser en 4 phases qui déterminent notre cycle de vie, la première phase étant celle reliée à l’enfance, puis celle de l’adolescence et de la jeune fille, la phase de la mère et la phase de l’enchanteresse de la sorcière ou de la sagesse. Chaque phase du cycle correspond à l’épanouissement progressif de notre féminité avec 3 moments majeurs : la venue des règles, la maternité et la ménopause.

Le chef d’orchestre de notre cycle ou de nos cycles est notre système hormonal, principalement les oestrogènes et la progestérone. Les oestrogènes sont liés aux 2 premières phases du cycle et entrainent une vitalité créatrice qui nous donne envie de nous extérioriser. La progestérone est celle de la phase 3 et 4, c’est-à-dire après l’ovulation et entraine un retour vers soi et plus d’intériorisation.

Les oestrogènes engendrent tout ce qui va permettre de donner la vie, après les règles jusqu’à l’ovulation, notre corps prépare le matériel nécessaire à la fécondation. Tout en nous est fécond : nos idées, notre vitalité, notre créativité.

Après l’ovulation, la progestérone prend le relais soit pour aider à la nidification s’il y a fécondation de l’ovule, soit pour éliminer tout ce qui a servi à préparer la fécondation qui n’a pas eu lieu. Dans un cas comme dans l’autre, nous avons besoin de ralentir et de revenir à l’intérieur de soi, soit parce que la vie qui prend forme en nous monopolise notre corps et ses fonctions, soit parce qu’une part de nous fait le deuil de toute cette préparation à la fécondation qui n’a pas eu lieu.

Les 2 premières phases du cycle pourraient s’apparenter au printemps et à l’été, les phases 3 et 4 à l’automne et à l’hiver.

Depuis 8 ans, j’explore la 4ème phase du cycle féminin qui débute au moment de la ménopause. Cette phase n’est pas valorisée dans notre société car elle est liée au vieillissement, à la fin de la fertilité, comme si le féminin s’arrêtait là et n’était plus utile à la société donc à mettre de côté. Beaucoup de femmes vivent mal cette période qui en plus entraine des désagréments physiques, émotionnels, psychiques et énergétiques plus ou moins importants. C’est une nouvelle révolution dans notre corps et cela demande de l’écoute et des ajustements.

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine