fbpx

L’orgasme en question

par | 5 Nov 2019 | Amour et sexualité | 0 commentaires

Retrouvez une lecture audio de l'auteur en fin d'article 

Qu’est-ce qui fait qu’après, vous vous sentez vivant, joyeux, régénéré ?

Un rapport sexuel satisfaisant, c’est quoi exactement ?
Prenez le temps de vous poser la question pour vous-même.
Qu’est-ce qui fait que vous dites : on a fait l’amour et c’était super ?
Qu’est-ce qui fait qu’après, vous vous sentez vivant, joyeux, régénéré ?
On peut même avoir l’impression parfois que tout le monde devine qu’on vient de faire l’amour, tellement nous rayonnons…
Qu’est-ce qui s’est passé exactement pour que vous disiez : c’était super ?

L’orgasme au cœur du modèle dominant

L’orgasme est devenu LE critère d’évaluation, au point que pour beaucoup : « pas d’orgasme » équivaut à acte sexuel raté et « orgasme » à acte sexuel réussi.
L’idée est largement partagée qu’une sexualité saine, c’est d’aller à l’orgasme souvent, facilement et si possible ensemble.
Mais la réalité est toute autre : pour 30% des femmes, c’est assez facile d’aller à l’orgasme, mais pour les 70% restant, cela n’a rien d’évident. Certaines ne connaîtront pas l’orgasme de leur vie, pour d’autres, à titre exceptionnel, et pour la majorité, cela demande du boulot !

Pour atteindre l’orgasme, elles ont besoin de FAIRE quelque chose ou que leur partenaire FASSE quelque chose : bouger d’une certaine façon, être touchée à un endroit précis, imaginer une situation qui les excite...
Et on peut dire que la plupart des articles sur la sexualité tentent de répondre à cette question : comment FAIRE pour que la femme atteigne l’orgasme ?

Car du côté de l’homme, ce n’est pas un problème, atteindre l’orgasme est assez facile. Mais comme une part importante de sa satisfaction est de donner du plaisir à sa partenaire et comme il a tendance à atteindre l’orgasme plus rapidement que la femme, il se focalise sur comment « durer » assez longtemps pour faire jouir la femme ? Comment ne pas éjaculer trop vite ? Comment garder son érection sur la durée ? Ou comment la mener à l’orgasme par les caresses ou le cunnilingus ?

On est dans un modèle où ce qui est considéré comme « sain », aller à l’orgasme facilement et souvent, ne correspond pas à la réalité de plus d’un tiers de la population.

Même si on commence à parler plus ouvertement de la sexualité en général, pour chacun, parler de SA sexualité de façon concrète reste encore un challenge. Certaines femmes disent même avoir honte d’avouer qu’elles n’ont jamais connu l’orgasme, ou que ce n’est pas si facile pour elles d’atteindre l’orgasme. Elles pensent qu’elles ont un problème ou se sentent « anormales »... Est-ce bien « normal » qu’un tiers de la population se sente « anormale » ?

Et si on osait remettre en question ce modèle ?

Pourtant c’est la qualité de l’échange qui est essentielle

Quand on parle avec les couples de ce qui compte vraiment dans l’acte sexuel, ce qui ressort le plus souvent, c’est de vivre un moment d’intimité profonde, de partage véritable. Même si ce sont plutôt les femmes qui mettent des mots sur cette importance du partage, pour les hommes aussi la qualité de l’échange est essentielle.

Lors d’un séminaire, une participante nous confiait sa découverte : elle venait de vivre un très beau moment d’échange sexuel avec son partenaire et l’excitation montant... elle a décidé d’aller à l’orgasme... à ce moment-là, elle a pris conscience qu’elle partait toute seule sur son chemin, qu’en quelque sorte, elle sortait du lien pour faire son affaire à elle.

Nous avons aussi entendu une femme mettre sur son expérience des mots crus, mais salutaires : « Je réalise que je croyais faire l’amour, alors qu’en fait j’utilisais mon partenaire pour me masturber sur lui. »

On peut avoir l’idée que l’orgasme est un moment d’intense partage avec son partenaire... mais à y regarder mieux... ce n’est peut-être pas si souvent le cas.

 

La suite est réservée aux abonnés

Je découvre l'abonnement

 

Vous pouvez aussi acheter cet article à l'unité (0.99 €) sur la boutique

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

mattis felis mi, accumsan elit. sit

Et si vous vous abonniez pour aller vers une vie plus consciente ?