fbpx

Cet article est le sixième de la série « Les 8 portes de libération de l’âme »

Enveloppée par la chaleur de mon plaid préféré, souvenir rapporté d’une réserve amérindienne visitée il y a deux étés, je sirote mon thé. Des nuages de pensées, une feuille blanche. Quel angle aborder pour approcher avec amour et positivité l’essence profonde de ces mots doux qui me réchauffent les lèvres autant qu’ils ne les brûlent ?

Indécise, mais confiante, je prends un temps pour contempler. Depuis ma terrasse, j’observe les quelques rares promeneurs ayant découvert l’existence d’un bois calme et peu fréquenté à proximité de ma maison. Je m’inspire. Je déguste le temps qui passe. Je me réjouis de ces moments précieux qui leur sont accordés. Vivre ensemble, chaque jour. Se sentir concernés par la migration des oies sauvages qui survolent le sentier d’accès à la forêt et qui captivent tant l’attention de leur petit dernier. Un murmure, un sourire, un baiser volé. Tant d’amour à leur portée, potentiel de guérison souvent inexploité.

Mais quelle année ! Les astres nous l’avaient pourtant annoncé, les éléments y étaient préparés. N’est-ce pas agréable de voir à nouveau les dauphins se baigner dans les eaux bleues de la Méditerranée ? Combien de fois avons-nous prié ? Combien de projets créatifs avons-nous concrétisés ?

Tels les grains d’un sablier, chaque heure qui passe nous informe sur la progression de l’année. En petit comité nous venons de célébrer celle qui vient de s’écouler pour accueillir celle qui s’empressait d’arriver. Porteuse de lumière, de joie, d’espoir, de vérité.
Depuis la fête de Samain, le 1er novembre, grand-père soleil s’était éteint. Parti se reposer pour un temps, enterrant l’année qui venait de s’écouler. Ainsi, nous avons suivi le cycle de la vie. Celui des saisons. Celui de la magie. Ni contraint ni forcé, mais convié à savourer pour quelques semaines l’abondance d’obscurité dans laquelle nous avons été plongés avant de pouvoir laisser nos ailes à nouveau se déployer.

Vivre libre ! Voilà, les mots sont prononcés. Lorsque je ferme les yeux pour m’imprégner de la vibration de cette affirmation, le frisson me traverse. Vivre libre… Vivre libre… Essayez ! Je n’ai pas d’autres mots pour le partager. Un souffle de plaisir, un sas de décompression. Une invitation, une forme d’injonction silencieuse émergeant des profondeurs de mon être. Encore un frisson… mon coeur pétille, une vague de chaleur s’élève et colore mes pommettes d’un léger rose poudré. Un espace de félicité, les premiers mots énoncés de toute vérité. À partir d’ici, je vais me permettre de te tutoyer.

Malgré les vents et les marées, je t’invite à rester connecté à la petite voix qui en toi sait déjà. Celle qui te permet de voir au-delà. Ces petits mots que tu entends de temps en temps. Ceux-là mêmes qui te guident dans la tempête la plus folle que tu aies eu à traverser.
N’est-il pas agréable de s’installer ici ? Sans un geste, sans un son. Une sorte de méditation rythmée par les battements de ton cœur, guidée par le pouvoir de ton intention.

LA TRANQUILLITÉ QUE TU RECHERCHES
À L’EXTÉRIEUR DE TOI EST EN TOI

La stabilité, l’équilibre, la joie, la paix… la Liberté. Tout est là. Trouver la porte d’accès est en soi un réel succès. S’asseoir, patienter. Mais qu’y a-t-il de l’autre côté ? Quelle est la clé qui te permet de traverser, franchir l’obstacle qui devant toi s’est dressé ? La vision intérieure t’aide à cheminer. Elle te libère des attaches du passé, elle te reconnecte à l’essence même de la sagesse. Dès lors que tu apprends à te calmer et ainsi à maîtriser tes pensées, tu distingues mieux ce qui est bon pour toi de ce qui ne l’est pas.

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Découvrez la formule d'abonnement qui vous convient
(au trimestre ou à l'année, en digital et/ou en papier)

 

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Carole Pirmez

Carole Pirmez

Facilitatrice intuitive en libération émotionnelle.

Carole est écrivaine, guide intuitive et enseignante en Hatha et Kundalini Yoga. Sa mission de coeur est d’accompagner et aider les personnes à se reconnecter à leur « essentiel ». Par l’écriture, le coaching, le Yoga, mais aussi via la pratique de soins énergétiques, elle éveille les consciences avec douceur.

Sa vie a pris un nouveau départ suite à un deuil difficile il y a 13 ans. Reconversion professionnelle, nouvelle quête de sens, formations multiples en Yoga, énergétique et développement personnel.
Aujourd’hui, Carole est une âme voyageuse passionnée par la physique quantique, par notre relation à l’infiniment petit, à l’infiniment grand.
Optimiste et intuitive, elle croit en un monde meilleur. Un monde d’amour. Un monde de conscience individuelle, collective et environnementale.
Au quotidien, Carole offre le meilleur d’elle-même afin d’aider l’humain à redécouvrir sa lumière intérieure, à se reconnecter à son intuition pour mieux réussir à prendre du plaisir dans le moment présent. Lui ouvrir les yeux sur la puissance de son potentiel, l’aider à croire en lui, le guider sur son chemin de croissance personnel et spirituel afin qu’il puisse, s’il le désire, devenir lui aussi un.e acteur.trice du changement.

Retrouvez ses soins et accompagnements sur son site internet: carolepirmez.com

De façon ponctuelle, Carole organise également des retraites « nature et bien-être », dont la prochaine en date s’intitule « Au coeur de l’océan: mouvements créatifs, yoga et conscience du souffle » (Sataya, mer Rouge/octobre 2020).
Écrivez-nous pour en savoir plus !

Voir tous les articles
quis elementum sit id dolor Sed