fbpx
Vous aimez cet article ? Partagez-le autour de vous !

Sarah Arbona
L’étincelle printanière, puissante initiatrice de l’élan créatif
Sarah ArbonaL’étincelle printanière, puissante initiatrice de l’élan créatif
{{heart_svg}}LikeLikedFree Download Abonnez-vous pour pouvoir télécharger le podcast
2

Nous voilà aux portes du printemps, franchi avec l’énergie jaillissante du Bélier.
L’explosion de vitalité et d’amour créatif de la nature embaume tous les arbres, les prés, les chemins, nos âmes et nos cœurs pour qui sait sentir, percevoir, et se nourrir en profondeur de ce cadeau gracieux de la renaissance de la terre.

La nature est en fête, les oiseaux chantent et embellissent le monde, on a envie de sortir et de s’enivrer de cet élan de vie qui nous sort des profondeurs de l’hiver, et des soirées au coin du feu.

L’élan créatif du Printemps est aussi en vous

Ce processus opère également à l’intérieur de nous, et vient amener un fleurissement et un élan de vie tout particulier pour qui sait laisser la nature s’exprimer à travers lui.

Pouvez-vous vous sentir être tel un arbre en fleurs, généreux, somptueux, gracieux, plein de beauté et de vie ?

Êtes-vous cela ? Avez-vous accès à cette force pure de vie florissante en vous ?

Cela est d’autant plus délicat, que nous vivons un printemps particulier, où tout le monde n’a pas la chance de respirer l’air du printemps dans les clairières ou les forêts en fleurs.
La nécessité n’en est que plus grande d’aller chercher cette puissance vitale à l’intérieur de nous-même, pour l’amener tel un élan créateur dans nos vies.

Nous sommes rentrés avec la porte du printemps dans l’énergie du Bélier, qui est une force jaillissante, explosive d’énergie. Qui pourrait contenir la force du printemps ? Qui pourrait contenir la force d’un Bélier qui fonce porté par son élan de vie ?

Personne à mon avis. En revanche, il est possible de laisser dormir notre propre élan de vie, et de ne pas faire sonner le réveil du printemps en nous.

Cet article se veut être un soutien vers la pulsation de vie pure qui s’exprime ou dort en chacun de nous, pour la déployer dans une danse enivrante.

Pour cela nous allons parler de l’élan créateur, de la créativité.

Qu’est-ce que c’est ?
Par où passe-t-elle en nous ?
Tout le monde a-t-il des talents créatifs ?

Je pense que oui.

Nous sommes tous capables de créer

 Nous nous enfermons souvent dans une définition de nous-même. Je suis créative, je ne suis pas créative, je suis ci, je suis cela, je ne suis pas ceci….

Comme si nous mettions dans une petite boîte, sans oser pousser les possibles un peu plus loin.
Je pense et ressens que la créativité est la porte de la vie, que nous sommes tous nés d’un acte créateur, que laisser un corps se former dans l’utérus de la femme est un acte créateur de la vie.


Observons la nature: elle crée et se renouvelle sans cesse dans des parfums, des formes, des couleurs plus enivrantes les unes que les autres.

La Terre est une grande artiste, qui s’exprime au travers des saisons.
Nous sommes des enfants de la Terre, et à son image nous portons son élan de vie créateur en nous.

De tous temps les hommes ont créé, que ce soit pour fabriquer des outils, ou des choses utiles à leurs modes de vies. Mais les hommes ont aussi créé  pour célébrer, pour embellir la vie.

L’Art est universel et s’exprime chez tous les peuples.

Je pense que c’est un talent universel.

Et nous avons mis dans une boîte ou un pensée figée ce potentiel, en cataloguant les gens : certains sont artistes, créatifs, et d’autres pas.

Je ne partage pas cela.

Nous sommes attachés au résultat, à la beauté et la qualité de la création, faits par  ceux que nous appelons des artistes.

Oui bien sûr, certains ont poussé ce talent plus loin que d’autres, certains ont des capacités fascinantes à créer du beau.

Mais si on se détache du résultat, on constate que tout le monde est capable de créer, de laisser jaillir l’expression qui est en lui.

Imaginez une classe maternelle. Si on donne des crayons de couleurs à des enfants, aucun d’eux ne va dire « moi je sais pas dessiner » : ils vont tous se laisser traverser par l’expression spontanée.

Et bien à mon sens c’est cela l’élan créateur, qui non seulement permet de créer, mais  amène aussi une expérience précieuse d’expression personnelle. L’acte créatif en lui- même apporte beaucoup d’énergie.

Faites l’expérience de créer

Vous pouvez faire cette expérience, de prendre une feuille, de la couleur, craies, peinture… et de vous laisser tout simplement étaler la couleur. Laissez votre corps parler. Les couleurs qui vous appellent, les mouvements que vous créez avec elles…

Les couleurs ont des vibrations particulières, celles qui vous appellent sont celles qui vous font du bien dans l’instant, elles vous apportent quelque chose, elles vous font vivre une expérience en rentrant en contact avec elles.

Le mouvement également apporte beaucoup, il est une expression de votre être que vous laissez jaillir librement, sans attente de résultats.

Les couleurs et les mouvements spontanés sont un acte créatif. Vous vous laissez traverser par la Vie, par vos ressentis, par ce que vous avez envie d’exprimer.

Cela apaise et fait beaucoup de bien, indépendamment du résultat visuel.

Vous pourrez même vous surprendre à y trouver beaucoup de plaisir, et même à trouver inspirant le résultat de votre création, alors que vous vous pensiez nul en dessin.

Je me rappelle d’une personne que j’accompagnais à faire cela, et qui a réveillé son cœur d’enfant en s’autorisant à mettre de la couleur, des formes, et qui trouvait un plaisir fabuleux au résultat de ses créations. Car la création lui faisait beaucoup de bien, autant que la redécouverte d’elle-même au travers de son expression et du résultat. C’était un vrai bonheur de contempler sa joie.

Le même processus peut s’appliquer à la poésie, la danse, le chant, le collage… le support qui vous inspire sera le meilleur, et vous pourrez même vous renouveler en passant par différents vecteurs de création.

L’idée est de s’autoriser l’acte créatif et de le laisser jaillir.

Une vie créative

En faisant ainsi, tout le monde peut se réapproprier son élan créatif.
Et d’un état d’esprit créatif peut découler beaucoup de choses…
Car si vous êtes créatifs, vous l’êtes pour tout, pas uniquement pour l’élan artistique.

Vous pouvez être créatifs dans votre manière de cuisiner, de vous habiller, de respirer, de vous exprimer….

Vous pouvez être créatif dans la manière de vous percevoir, et de créer votre vie.

Vous devenez alors l’artiste de votre vie.
Le potentiel créatif de chacun est un des grands trésors de l’être humain, c’est dommage qu’il soit en sommeil en nous comme la belle au bois dormant qui attend son prince.

Soyez cet amoureux de la vie qui vient vous réveiller par son baiser créatif !

L’élan du printemps est là !

Quelles graines vont pousser en vous et dans votre vie ?

Qu’allez-vous créer ? Quelle vision de vous-même et de la vie allez-vous faire circuler librement en vous ?

Passer par des exercices créatifs me semble une aide précieuse, car alors c’est comme un entraînement, vous allez décupler un talent qui peut ensuite s’exprimer partout !

Soyez créatif dans votre manière de penser, de décorer votre lieu de vie, de communiquer avec vos amis…

L’élan créatif a beaucoup de vertus, il insuffle la vie, il stimule, il nous renouvelle, il est inspirant, il rend la vie passionnante. Rien de plus monotone qu’une vie toute tracée, alors à chacun de récréer sa vie, en laissant circuler l’inspiration !

Je perçois le principe artistique, comme une coupe. Être artistique c’est se mettre en état de réceptivité, se laisser traverser par la vie qui nous inspire, qui nous remplit et qui déborde de vitalité.

Les grands artistes sont des êtres inspirés, la Vie circule en eux et les inspire.

Nous pouvons tous faire de même, il s’agit de s’entraîner à la réceptivité, et à laisser jaillir l’expression librement en nous.

D’où l’exercice simple et fascinant de prendre tout simplement une feuille blanche et de la peinture, ou des crayons.

Comment allez-vous laissez l’expression qui est en vous et autour de vous, vous traverser et créer cette peinture, ou ce dessin ?

La première fois que l’on monte sur un vélo, on peut ne pas se sentir à l’aise, il en va de même avec l’acte créatif. Plus on s’entraîne plus ça pédale à fond avec une facilité déconcertante !

Alors je vous souhaite de profiter de cette merveilleuse énergie du printemps pour réveiller votre élan créateur, et pour vous nourrir de la vitalité de cette énergie infinie. Afin d’enchanter ce printemps qui en a bien besoin au cœur de l’humanité .

Vous traversez également des choses peut-être très difficiles au vue de l’actualité mondiale. Il est aussi précieux de savoir que l’acte créatif est libérateur et thérapeutique.

Les artistes le montrent bien, ce qu’ils créent est le reflet de ce qu’ils vivent, et c’est aussi un soutien pour traverser des phases difficiles.

La création et l’expression peuvent permettre de transcender beaucoup de souffrances.

Encore une fois la diversité des supports est vaste… modelage, couture, fabrication de bijoux, dessin, peinture, chant, danse, écriture… tout comme l’on peut créer par le regard, la pensée, les mots…

Être créatif au quotidien

Par exemple, comment poser un regard créatif sur ma journée ?
Et bien je peux me lever, et décider qu’au lieu de faire comme d’habitude, je vais aller beaucoup plus doucement, et regarder ce qui est devant moi comme si c’était la première ou la dernière fois que je le contemplais.

Je peux ainsi ouvrir mon entière disponibilité sur comment j’ai envie d’habiter l’instant, au lieu de faire par habitude et sans saveurs.

Si je voyais une pomme pour la première fois, est-ce que je la mangerais vite sans même la regarder ?

Non, j’aurais envie de la contempler, de la toucher, de la sentir, de l’admirer, de remercier la terre pour ce fruit magnifique, de la manger doucement avec saveur pour vraiment en sentir son nectar….

Ceci est déjà un acte créatif, car il est habité par une réelle présence à l’instant. Et cette pomme peut apporter tellement de joie et de saveur, qu’elle peut donner envie de danser, qu’elle peut donner envie d’être partagée comme un trésor.

Bien souvent nous ne sommes pas créatifs, car nous ne sentons pas la saveur de la Vie.
Vivre dans une vraie présence à l’instant est un acte créatif.

La Vie est une telle ovation à la Création dans toute sa diversité qu’il ne peut pas en être autrement.

Se reconnecter à la Nature

Pour goûter cet enchantement de l’instant et des sens qui s’accroît au fur et à mesure de l’expérience il faut être connecté à une vie saine.

Comment sentir la puissance et la beauté du Vivant, dans un endroit gris, moche et pollué ? C’est possible certainement, mais cela va demander un effort considérable.

Et comment comparer la grâce et la légèreté d’un papillon, avec la lourdeur d’un immeuble, du goudron…

L’homme a oublié le respect de la Terre et du Vivant en grande partie, et ainsi il se coupe de sa magie et de son élan créateur, en se déconnectant de la source qu’est la nature.

Où que vous soyez dans les circonstances actuelles, vous portez la nature aussi en vous, et c’est là que vous pouvez la réveiller en premier lieu pour faire jaillir la vie du printemps en vous.

Tout le monde a déjà vu un arbre en fleurs, un coucher de soleil….

Vous pouvez aller chercher ces ressources en vous pour vous inspirer, pour laisser la vie circuler en vous librement et laisser jaillir la créativité.

J’observe la nature depuis des années, et je suis émerveillée de voir que plus je suis en lien avec elle, plus je la redécouvre dans une magie sans cesse renouvelée.

Cette nature éveille la créativité en moi, la beauté du monde qui m’habite, car moi aussi je suis un être de la nature. Et ainsi sa force créative et lumineuse s’exprime à travers moi.

C’est ce que je nous souhaite à tous, de se reconnecter à notre Terre, qui a besoin d’êtres humains en harmonie avec elle, avec des élans créatifs portés vers la vie et le respect de la nature.

Alors soyons créatifs pour changer nos modes de vie, et permettre un avenir où la beauté du monde est un printemps sans cesse renouvelé.

Je vous propose de finir cet article par une méditation.

Fermez les yeux, et imaginez devant vous un arbre en fleurs.
Un majestueux arbre en fleurs, couverts de milliers de fleurs blanches et roses.
Respirez son parfum.

Remplissez vos yeux de la magie de cet instant éphémère. De la grâce de ces fleurs si fragiles, si belles, si pures, si douces et tendres par leurs couleurs.
Sentez le vent qui caresse cet arbre dans une caresse amoureuse.
Le soleil qui révèle la beauté de ce joyau de la création.
Imaginez, ressentez ce que vous aimeriez dire à cet arbre.
Approchez-vous, prenez le dans vos bras.
Riez, pleurer, chantez, remerciez, pour tant de beauté.
Et puis devenez cet arbre, fusionnez avec lui.
Sentez le vent qui vous caresse.
Sentez votre être plein d'amour qui offre des milliers de fleurs toutes plus gracieuses les unes que les autres.
Sentez cette beauté vous nourrir, comme si chacune des cellules de votre corps était une de ces fleurs pures.
Savourez la fraîcheur, la magie d'être cet arbre en fleurs.
Sentez tout l'amour qu'offre cet arbre au monde au travers de son acte créatif de vivre.
Sentez la sève qui monte en vous, la force de la terre qui vous nourrit, qui vous fait respirer.
Sentez le ciel qui vous éclaire de ses rayons de soleil, et vous enveloppe comme s'il vous prenait dans ses bras.
Sentez vos racines profondément dans la terre, et vos branches et fleurs offertes au ciel. Et centrez-vous dans le cœur.
Savourez quelques instants.
Puis je vous propose de retranscrire ce moment dans un acte créatif de votre choix.
Une histoire que vous écrivez pour la lire à vos enfants, un dessin, une photo, un texte, une poésie, une danse...
Comment vous pouvez retranscrire au monde, un vécu, un instant magique, précieux... car voilà un très bon point de départ pour un acte créatif !
Ce sont personnellement mes principales sources d'inspiration pour mes créations.

Et vous comment ferez-vous fleurir votre printemps ?

Quel acte d’amour ferez-vous embaumer dans les caresses du vent ?

Je conclue avec ce proverbe de sagesse Amérindienne :

« Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid ».

Que le souffle de la créativité vous soit perceptible sur les ailes des oiseaux !

Crédit photo : Gerd Altmann sur Pixabay


Vous aimez cet article ? Partagez-le autour de vous !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Sarah Arbona

Sarah Arbona

Je suis une exploratrice du vivant. Mon parcours m'a amené de diverses manières, dans un voyage aussi bien extérieur et qu'intérieur, a nourrir toujours la même recherche : la Conscience de ce qui essentiel.

C'est pour moi absurde de vivre sans en chercher l'essence, et de cultiver l'éphémère sans abreuver l'éternel qui est derrière. Cette quête intérieure initiatique, mélangée a l'abondant plaisir de célébrer la beauté de ce monde terrestre, fait de moi un joli cocktail du ciel et de la terre !

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

ut massa mattis quis, felis non libero Nullam tempus felis