fbpx

Première porte: la porte de la purification

 Māyā, l’illusion du soi 

Carole Pirmez
La 1ère porte de purification
Carole PirmezLa 1ère porte de purification
{{heart_svg}}LikeLikedFree Download Abonnez-vous pour pouvoir télécharger le podcast
23
0

Nombreuses sont les femmes que j’ai rencontrées ces dernières semaines et qui m’ont confié se sentir profondément affectées par les énergies cosmiques du moment.
Quel que soit notre signe astrologique, quel que soit notre ascendant, il est une certitude : tout va de plus en plus vite et notre corps, au-delà de sa compréhension mentale, le ressent.

Dans ce brouhaha dans lequel « évolue » l’humanité, plusieurs poignées d’explorateurs ont déjà entrepris ce chemin de reconnexion avec leur lumière intérieure. Cette lumière qui, dès lors que nous acceptons de déposer pour quelques instants les lunettes noires de notre incarnation, nous permet de percer le voile de l’illusion.

Dans la philosophie indienne, cette illusion est appelée Māyā, un terme sanskrit que nous pourrions traduire de façon simplifiée par magie ou apparence.

Selon le vedanta (un des Darshanas, école philosophique indienne) nous vivons dans l’illusion d’un monde qui n’est pas la réalité au travers de laquelle se déplace notre corps physique, dans lequel pense vivre notre conscience.

Déchirer le voile de Maya, pour entrevoir la vérité. La source de notre réalité matérielle, physique. Cette réalité dans laquelle nous évoluons et qui est liée au corps, aux sens, à la matière.

Au travers de cette série d’articles que je désire vous proposer, je nous invite à cheminer ensemble sur cette voie de libération intérieure. Ouvrir, une à une, les portes qui nous séparent de notre coeur, de notre être intérieur, de notre âme.
Panser nos blessures. Comprendre. Ressentir. Expérimenter. Prendre conscience de notre « soi », autrement appelé ego.
Poser les actions justes. Justes pour nous-mêmes, justes pour les êtres qui nous sont proches, justes pour la nature et l’humanité dans sa globalité.

Car tous, nous sommes interconnectés. De la plus petite brindille d’herbe sur laquelle nous prenons plaisir à nous allonger dès l’apparition des premiers bourgeons au printemps, à la plus haute montagne symbole d’ascension vers les « Dieux » dans certaines traditions. Le plus vaste océan, le désert le plus aride, la forêt tropicale la plus hostile, les insectes les moins gracieux…

Comment cela se peut-il ? Comment imaginer ne serait ce qu’un point commun entre ces éléments naturels et l’impressionnante machinerie qu’est notre corps humain ? La réponse à ces questions réside en trois lettres : VIE !

La vie est présente en tout et en chacun. Pour vous le figurer, je vous propose d’imaginer une pluie d’étoiles tombant du ciel. Ces faisceaux de lumière, venus des cieux en recherche d’un foyer, sont tous porteurs d’un dénominateur commun. Appelons-le la source, l’univers, le divin, Dieu ou tout autre nom qui produirait davantage un écho dans nos cellules.

Cette lumière est vibration. Elle est source de TOUT, racine de notre être. Elle est présente en chaque organisme.

Tels les membres d’une même famille, bien qu’ils soient en désaccord parfois, un lien profond et inconscient nous unit les uns aux autres. Ce même lien éveille notre amour pour les animaux, cette douce complicité que nous entretenons avec eux volontiers. C’est de ce lien même dont il est encore question lorsque nous ressentons la joie et la légèreté d’un bain de forêt, d’une baignade en rivière, d’une soirée passée autour d’un feu de camp.

Pour entamer ce périple passionnant dans lequel je me réjouis de vous guider, je vous invite à laisser en vous infuser l’idée suivante : « je porte en moi une part du grand tout, de l’univers, de « Dieu », de la source divine.

Par la pratique de la méditation, nous allons distiller en notre mental de nouvelles pensées. Plus positives et basées sur un schéma de croyance magnifié.
Viser l’éveil de notre spiritualité passe par une meilleure compréhension de notre corps, de ses énergies, de ses émotions. Apprivoiser. Ressentir. Accepter. Transcender. Comprendre l’illusion… et nous en détacher.

La peur, la culpabilité, la tristesse, la jalousie, la colère, la fatigue, le dégoût, l’agacement. Mais également la joie, le bonheur, l’amour, le plaisir, la satisfaction, la sécurité, la confiance… sont quelques-uns des sentiments qui rythment nos journées.

Ces émotions sont intimement liées à nos 5 sens. Ces pouvoirs de perceptions dont nous avons tous été dotés. Bien que leurs symptomatiques ne soient pas toujours agréables, il est tout à fait naturel et sain de les ressentir. Plus vite nous les laissons nous traverser, plus vite nous pouvons, avec bienveillance, nous autoriser à les quitter pour un retour à l’équilibre, à notre authenticité.

De façon intime, nos émotions sont apparentées à notre système endocrinien. Cet ensemble de glandes et de cellules est une véritable fabrique à hormones. Elles permettent aux émotions d’être ressenties dans le corps grâce aux substances naturelles qu’elles libèrent dans le sang et qui se comportent comme les coureurs d’une même équipe chargés de se relayer les coordonnées GPS de la ligne d’arrivée.

Bien qu’il soit aisé d’en douter parfois, nous avons tous choisi de naître en ce corps, dans cette fratrie, dans cette famille, dans ce pays, dans ce monde. Avant d’avoir à nous incarner, l’école de la vie s’est manifestée à nous pour nous présenter ses plus grands enseignements, et nous avons accepté de nous installer sur ses bancs.

Être spirituel venu vivre l’expérience de la matière. Sur cette terre, dans cet engin merveilleux dont il nous faut prendre soin. Soigner le corps, les pensées, les émotions.

Génération après génération, nous véhiculons un patrimoine cellulaire hérité de nos ancêtres. Semblables aux arbres d’une même forêt, nos racines sont toutes entremêlées. Il en résulte nos plus grandes forces autant que nos plus grandes faiblesses.

Lorsque nos fondations sont précaires, nous pouvons ressentir une sensation de lourdeur, une peur démesurée. Le sentiment d’être déconnecté de nous-mêmes, l’impression d’errer dans ce monde sans motivation ni but profond. Un noeud énergétique s’est installé et nous ne comprenons pas comment nous en libérer.

Bienvenu dans le monde des habitudes. Notre premier chakra, roue de vitalité située à la base de notre colonne vertébrale.
Les énergies qui circulent dans notre corps peuvent être comparées à l’eau qui s’écoule dans une rivière. Lorsque la voie est libre, les énergies circulent en nous avec facilité et nous ressentons de l’harmonie, un bien-être intérieur sans limites. Mais qu’arrive-t-il lorsque ce flux est entravé ?

Telle la rivière qui ne peut se répandre correctement si des amas de pierres s’installent en trop grand nombre dans son lit, l’énergie qui circule dans notre corps ne peut  voyager d’un chakra à un autre si le trajet qu’elle doit emprunter n’est pas rendu accessible.

L’accumulation d’émotions négatives est en grande partie responsable de ces nœuds qui peuvent s’installer en nous et déséquilibrer ainsi la fonction de chacun de ces disques de lumière répartis sur l’axe central du corps, de la base de notre colonne vertébrale au sommet de notre tête.

L’heure est venue de faire sauter ces barrières. D’ouvrir une à une les portes de ces écluses pour un retour à la fluidité. Car la vie est mouvement, liberté, plaisir d’être et simplicité.

Pour atteindre la pureté, ressentir le sentiment de sécurité et évoluer en confiance sur les pas de votre destinée, je vous propose de diriger votre attention sur la  première porte. Cette première région spirituelle de votre corps physique, ce premier carrefour énergétique.

Ensemble, partons vers l’exploration de votre univers intérieur. Ouvrons la boîte de votre trésor pour laisser scintiller la lumière précieuse de votre être divin.

À nos âmes …

Carole Pirmez

Carole Pirmez

Facilitatrice intuitive en libération émotionnelle.

Carole est écrivaine, guide intuitive et enseignante en Hatha et Kundalini Yoga. Sa mission de coeur est d’accompagner et aider les personnes à se reconnecter à leur « essentiel ». Par l’écriture, le coaching, le Yoga, mais aussi via la pratique de soins énergétiques, elle éveille les consciences avec douceur.

Sa vie a pris un nouveau départ suite à un deuil difficile il y a 13 ans. Reconversion professionnelle, nouvelle quête de sens, formations multiples en Yoga, énergétique et développement personnel.
Aujourd’hui, Carole est une âme voyageuse passionnée par la physique quantique, par notre relation à l’infiniment petit, à l’infiniment grand.
Optimiste et intuitive, elle croit en un monde meilleur. Un monde d’amour. Un monde de conscience individuelle, collective et environnementale.
Au quotidien, Carole offre le meilleur d’elle-même afin d’aider l’humain à redécouvrir sa lumière intérieure, à se reconnecter à son intuition pour mieux réussir à prendre du plaisir dans le moment présent. Lui ouvrir les yeux sur la puissance de son potentiel, l’aider à croire en lui, le guider sur son chemin de croissance personnel et spirituel afin qu’il puisse, s’il le désire, devenir lui aussi un.e acteur.trice du changement.

Retrouvez ses soins et accompagnements sur son site internet: carolepirmez.com

De façon ponctuelle, Carole organise également des retraites « nature et bien-être », dont la prochaine en date s’intitule « Au coeur de l’océan: mouvements créatifs, yoga et conscience du souffle » (Sataya, mer Rouge/octobre 2020).
Écrivez-nous pour en savoir plus !

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

ultricies venenatis ipsum eget id massa mattis risus. Nullam Sed non