Dans la continuité de mes précédents articles relatifs à l’influence du monde invisible sur nous, je traiterai dans cet article un phénomène qui nous concerne tous à des degrés divers et qui se produit la plupart du temps à notre insu. Il peut nous être préjudiciable à long terme si nous n’en avons pas conscience.

Il s’agit du vampirisme énergétique, qui est un phénomène connu depuis la nuit des temps mais quelque peu oublié dans nos sociétés technologiques et désinformées de tout ce qui pourrait nous faire comprendre le fonctionnement des énergies et donc nous éveiller. Je ne traiterai pas des aspects très techniques du vampirisme énergétique car mon propos est de sensibiliser le lecteur sur des situations qu’il peut rencontrer et lui proposer des solutions accessibles.

Personnellement, j’ai découvert ce phénomène  dans le cadre professionnel. En effet, j’ai été en contact avec des publics en difficultés et nécessitant un soutien pour réussir leur insertion professionnelle. Lorsque j’animais des séminaires, et que j’accompagnais certaines personnes en situation de détresse, je me sentais anormalement fatiguée.

Dans le cadre de ces activités, les personnes me disaient « tu as beaucoup d’énergie, tu en as à revendre », ce qui était véridique et je me suis rendu compte au fil du temps que j’étais très sollicitée par des personnes qui me demandaient des conseils et qui avaient besoin d’être rassurées. Ce fut également le cas de plusieurs chefs d’entreprise stressés. Ceci pour dire que le facteur émotionnel, donc l’état vibratoire de nos interlocuteurs, est à considérer dans nos relations interpersonnelles, indépendamment de la position sociale.

Les états anxieux et de stress chroniques touchent tous les milieux.

Cette expérience m’a permis de comprendre que ces personnes avaient besoin de me côtoyer pour me « pomper énergétiquement ».

Cette expérience m’a amenée à étudier cette thématique.

Qu’est-ce que le vampirisme énergétique ?

C’est un phénomène naturel qui concerne tout le règne vivant, y compris les animaux et les plantes. Il s’agit d’un mécanisme de transfert d’énergie d’un être vivant à un autre pour compenser une déficience énergétique temporaire ou permanente. Le vampirisme énergétique concerne également le monde des entités qui nous entourent. Elles se vampirisent entre elles mais également elles sont susceptibles de capter notre énergie.

Pour étudier la vampirisation énergétique, nous nous intéresserons d’une part aux auteurs et  d’autre part aux cibles, « les victimes ».

Qui sont les auteurs de cette captation énergétique ?

Les vampires inconscients

Ce phénomène est très souvent totalement involontaire et les auteurs n’en ont pas conscience. C’est leur système énergétique qui fonctionne selon le principe des vases communicants. Ces vampires sont en partie responsables de leur faiblesse énergétique du fait de leurs pensées négatives qui abaissent leur niveau vibratoire. Les personnes malades sont très souvent des vampires énergétiques auprès de leur entourage proche. En effet, plus elles focalisent leur attention, plus elles captent leur énergie.

Les personnes dépressives ou en détresse sont également de grandes consommatrices d’énergie.

L’anorexie fait partie des pathologies les plus enclines à cette pratique. C’est le sursaut de survie d’un corps rendu famélique par un esprit  souffrant d'un déséquilibre majeur. Cela prouve bien que le corps a une intelligence propre.

Les vampires conscients

Par ailleurs, cette ponction énergétique peut être également le fait d’entités, c’est-à-dire d’êtres désincorporés d’origine humaine (les défunts) qui restent bloqués entre les deux mondes pour plusieurs raisons : rester près de leurs proches qui sont en peine, leur refus de quitter les plaisirs terrestres, l’illusion d’être toujours en vie car ils ont eu une mort brutale par accident ou suicide.

Un être qui ne peut pas ou ne veut pas quitter le monde de la matière utilisera la ressource énergétique d’autrui pour continuer à interagir dans cette réalité vibratoire.

Il existe ce qu’on appelle des succubes (entité femelle) et incubes(entité mâle).

Ce sont des entités qui se nourrissent de l’énergie sexuelle des victimes pendant qu’elles dorment.

La fréquence de ces attaques lubriques n’ont rien à voir avec les rêves érotiques.

Ce phénomène peut se manifester par une paralysie dite du sommeil ainsi qu’un sentiment d’oppression thoracique. Au réveil, les victimes sont épuisées par cette prédation nocturne (la relation orgasmique avec l’entité permet à celle-ci de se gaver de leur énergie).

L’humain est parasité par ses propres créations qui deviennent des créatures énergétiques !

Comme  tous les incarnés créent des formes pensées qui sont des entités issues de leur psychisme (les pensées répétitives se densifient et acquièrent une certaine autonomie et pour se nourrir, elles entretiennent le schéma de pensées qui les a engendrées). Elles sont dépourvues de conscience et agissent instinctivement. Elles restent accrochées dans l’aura et continuent à polluer l’état d’esprit, favorisant des états dépressifs. Ce type d'entité est connu sous le nom de larve.

Alors vous pouvez imaginer ce que créent la peur, la haine et la colère dans le monde astral. Ce qui pourrait expliquer en partie, la prolifération des  égrégores négatifs qui alimentent la répétition de tueries voire des guerres. Ces créatures énergétiques vont renforcer les égrégores négatifs de la planète.

Les prédateurs conscients et organisés

Je ne m’attarderai pas sur cette catégorie de vampire car elle est très marginale.

Il existe des individus qui sont comme des drogués de l'énergie et qui pratiquent sciemment cette technique sans aucun scrupule. Ces prédateurs agissent dans les lieux à forte concentration de population (les boites de nuit..).

Quels sont les dangers de cette vampirisation énergétique ?

Le danger existe si ce phénomène devient chronique et draine en profondeur les corps énergétiques des victimes et qu’elles n’ont pas la possibilité de reconstituer leur réserve énergétique.

Alors ce parasitage énergétique peut atteindre l’individu à plusieurs niveaux : physique, mental et spirituel.

Au niveau du corps :

- la baisse du taux vibratoire d’un individu a comme corollaire une perte d’énergie vitale qui favorise l’affaiblissement du système immunitaire et donc l’apparition de maladies .Les méridiens ciblés par le vampire peuvent être vidés de leur énergie et les organes qu’ils alimentent peuvent développer à long terme des pathologies.

Au niveau mental :

- Le transfert d’énergie est également un transfert d’informations (de pensées) qui ne vous appartiennent pas.

Au niveau spirituel :

Notre capacité d’évolution est entravée. Il peut s’établir une symbiose entre le squatté et le vampire. L’âme est corrompue.

Qui peut être vampirisé ?

À priori, tout le monde peut être victime ou devenir prédateur involontairement compte-tenu d’une déficience énergétique temporaire Cependant, les professionnels du soin sont les plus exposés mais en théorie ils savent comment gérer cette situation.

Heureusement, il existe des protocoles de purification pour nous aider dans les pratiques énergétiques, car les méconnaître pourrait être dangereux. Les thérapeutes utilisent des pierres pour se "protéger", notamment l’œil de tigre et la labradorite.

Le phénomène de vampirisation est également révélateur de failles dans nos auras qui peuvent avoir pour origines des blessures physiques tout comme des traumatismes émotionnels.

Nos corps subtils sont particulièrement vulnérables lors d’opération chirurgicale.

C’est pour cela que dans certains pays les hôpitaux font appel à des énergéticiens pour refermer les auras endommagées.

Comment repérer que vous êtes vampirisé ?

Les indices qui doivent retenir votre attention :

- une fatigue inhabituelle et subite lors de la fréquentation où d’une discussion avec certaines personnes . Cet épuisement peut être également consécutif à la fréquentation de lieux où il y a beaucoup de monde, ou la douleur collective s’exprime (les cimetières) .

- des douleurs localisées  ou un ressenti d’oppression : au niveau du plexus solaire, du cœur, de la nuque et dans les cervicales et la colonne vertébrale.

En médecine chinoise, les émotions de peur sont liées à l’élément eau et l’organe affecté est le rein. L’épuisement énergétique se traduit par une grande faiblesse des glandes surrénales.

- un autre indice est lié à un besoin de consommer un surcroît de nourriture après avoir été en contact avec certaines personnes.

Comment éviter la vampirisation énergétique ?

Comme dans de nombreux domaines, il est plus judicieux d’adopter des mesures de prévention, c’est une attitude qui est positive car elle est basée davantage sur la compréhension d’un phénomène que sur une attitude défensive motivée par la peur et le besoin de se protéger. En effet, il faut se rappeler l’une des lois de l’univers : on attire et on manifeste ce que l’on craint et ce que l'on est.

Bien sûr, comme nous l’avons vu dans mes précédents articles, le contrôle de ses pensées qui sont ondes électromagnétiques, vectrices d’énergie doit précéder toute action. Nous avons le choix d’être créateur de laideur ou de beauté pour ce qui concerne la part des pensées conscientes que nous émettons,  d’autant plus que 60 % de nos pensées sont inconscientes et répétitives.

La revue des solutions qui s’offrent à vous  dans le cadre d’une approche holistique.

L’ancrage :

- Travailler votre encrage, c’est à dire votre connexion à la terre mère en visualisant des racines qui sortent de vos pieds.

- Marcher le plus possible pieds nus sur l’herbe humidifiée par la rosée. Cela nourrira votre corps d’ions négatifs et le déchargera de la pollution électromagnétique qui affaiblit considérable votre système nerveux.

- Réciter  fréquemment une prière honorant la terre mère

- L’ancrage peut être favorisé par le port d’une tourmaline noire d’une taille aussi grosse que le poing de la main.

- Pratiquer le qi qong

- Se ressourcer régulièrement dans la nature (la marche en forêt)

L’énergie des arbres permet un rééquilibrage énergétique (enlacer les arbres, appuyer votre colonne vertébrale contre leurs troncs).

Pour les personnes qui ont des difficultés à s’ancrer, je recommande le port de bracelets en cuivre à mettre autour des chevilles.

- Pratiquez quotidiennement la visualisation créatrice (voir et ressentir son aura comme une bulle blanche ou bleue très hermétique qui ne laisse rien passer).

L’acquisition d’une stabilité émotionnelle

- Contrôler votre niveau de stress lié à vos émotions qui occasionnent une grande déperdition énergétique En effet, les émotions liées à la colère et à la peur créent des fréquences vibratoires qui nourrissent certaines entités qui peuvent aussi provoquer sciemment des sauts d’humeurs chez les êtres humains incarnés pour les vampiriser .

- Pratiquer le rire et le sourire sans modération pour la santé de votre système immunitaire.

Le maintien d’un taux vibratoire élevé  pour palier à la déperdition énergétique :

Par à une hygiène de vie :

Une alimentation principalement végétarienne et à dominante crue. Éviter l’alcool et les drogues officielles (sucre, tabac, café) et non officielles. Tout ce qui favorise l’endormissement de la conscience.

- veillez au bon fonctionnement de la chimie de son cerveau 

 Par l’équilibre de ses neurotransmetteurs notamment la dopamine et la sérotonine, évitez les aliments, les compléments alimentaires et médicaments qui contiennent du fluor et /ou du glutamate .

Buvez une eau faiblement minéralisée, informez- la avec des ondes de formes comme par exemple la fleur de vie.

- Pratiquez le jeûne intermittent c'est-à-dire espacer les prises alimentaires de 16h (en incluant notre période de sommeil).

- Pratiquez également la réduction calorique pour éviter la sur consommation énergétique liée au métabolisme de la digestion...

La purification de ses corps subtils et de son environnement vibratoire

Pour se" déparasiter" il faut traiter toute sa sphère et réformer sa façon de penser, de parler et d'agir. C'est l'objectif de mon livre vibratoire "Osez la conscience augmentée" : vous aider à évoluer dans votre conscience.

N'hésitez pas à conscientiser votre entourage proche sur ce phénomène car vous êtes en lien énergétique!

La purification de son aura peut se faire grâce à :

- L'encens (procurez-vous un ouvrage pour choisir celui qui est le plus efficace selon votre problématique).

- Les fumigations à la sauge

- Les bains avec du gros sel de Guérande et du vinaigre ou de l’huile essentielle de citron (le bain doit durer 20 mn), inutile de se rincer

- L'eau bénite(vous pouvez le faire vous-même par une prière)

- L'eau d'une cascade  ou d'un ruisseau isolé (l'eau est un support d'information qui a une mémoire)

Le flux, le mouvement est en lui-même purificateur car il est la vie (pratiquez le tango si cela vous convient ),

- L'aura peut être purifiée grâce au cristal de roche qui harmonise les corps subtils

- La visualisation créatrice "voir descendre sur sa tête une lumière blanche qui inonde et purifie chacune des parties du corps".

- Il ne faut pas hésiter à consulter un thérapeute compétent pour vous aider mais il est indispensable d'être vecteur de son progrès pour des résultats durables car les parasites reviendront si nous n'évoluons pas dans notre conscience.

- Les sons (bols chantants, tambour)

- Diffusez de la musique sacrée pour ses hautes vibrations. La musique de Mozart  est reconnue pour sa très grande qualité vibratoire

Pour conclure :

L'univers est un champ d'informations et toutes les créatures ont leur raison d'exister car elles sont d'une manière ou d'une autre au service de notre  l'évolution. En effet, si on regarde au-delà des limites de l'esprit et que l'on s’interroge sur le pourquoi de ce qui nous arrive en adoptant une lecture spirituelle, On peut comprendre que  la douleur et la souffrance nous invitent à regarder à l'intérieur de nous pour nous remettre en cause et nous éveiller pour grandir. L’intelligence est partout, à commencer à l’intérieur de  notre corps qui est notre véhicule pour cette expérimentation terrestre; à nous d’en prendre soin.

Hélène Tall

Je suis avant tout une citoyenne du monde, une globe-trotteuse, je vais à la rencontre des autres pour m'enrichir de leur humanité au-delà des différences, je m’intéresse à ce qui rassemble les êtres humains dans une destinée commune.
Mes principaux domaines d'action sont:
- la spiritualité avec l'écriture du livre "Osez la conscience augmentée" et la création de cercle bonté pour expérimenter la vibration de la lumière sur tout.
- la santé holistique par le biais d'ateliers de prévention pour rester jeune et en bonne santé.
- la préservation de la nature avec des animations et stages sur l'énergie des arbres.
- le respect des animaux: avec l'écriture du livre Enzo le.lapin et la tenue de la chronique du lapin pour la revue Animaux-Bonheur.
L'écriture est pour moi le moyen de concrétiser mon engagement pour participer à l'avènement d'un monde nouveau qui passe par la métamorphose de notre système de pensées.

Diplômée en Gérontologie-prévention du vieillissement
Formée aux thérapies quantiques
A réalisé une étude sur l'aide aux aidants et les maladies neurodégénératives.

Voir tous les articles