fbpx

Le champ Akashique, une porte ouverte sur l’infini des possibles

par | 6 Mar 2019 | Spiritualité | 0 commentaires

En fin d’article, Marie vous propose au format audio une méditation de centrage, d’alignement et de connexion au cœur.

Pénétrer dans les Archives Akashiques c’est ouvrir son cœur et accepter la guidance des plans supérieurs de conscience, c’est aller à la rencontre de soi, de ce que nous avons de plus intime, de nos parts d’ombre et de lumière.
Et c’est apprendre… apprendre à transmuter ce qui nous retient, à abandonner ce qui nous empêche d’être pleinement nous-mêmes, à délier des schémas ancrés au plus profond de notre être et qui nous éloignent de la magnificence de notre âme.
C’est enfin se souvenir que tout est intimement lié et que nous ne sommes pas séparés de la source.

Mais au-delà de cela, comment définir les Archives Akashiques ?

Les Archives Akashiques sont les mémoires de l’âme.
Elles constituent la somme de toutes les expériences passées, présentes ainsi que les potentialités du futur. Le terme Akash, nom masculin, vient du sanskrit et signifie “substance primordiale”, il est la substance dans laquelle tous les événements sont enregistrés. L’Akash est l’éther, le cinquième élément, celui qui contient tous les autres :  l’air, la terre, l’eau et le feu. À l’image du liquide interstitiel dans lequel baignent nos cellules, il est la matrice de tout l’univers, le champ vibratoire dans lequel tout se crée, se relie et s’imprime.

 De très nombreuses cultures ont évoqué l’existence de ce champ de conscience supérieure. “Livre de vie” dans la tradition chrétienne, “Livre du souvenir” dans la tradition juive, il est “Anima mundi”- ou Âme du monde – de la civilisation Maya, ou encore le “Référentiel de Thot” chez les Egyptiens. Plus proche de nous, les Archives Akashiques trouvent leur résonance dans ce que l’on nomme la “Conscience cosmique ou collective”.

 Nous possédons tous notre propre livre de vie. Ce livre contient de précieuses informations sur nos incarnations, depuis la conception de notre âme jusqu’à aujourd’hui, ainsi que les potentialités des événements futurs, en fonction des choix que nous faisons. Le libre arbitre étant une loi fondamentale, nos expériences seront toujours la résultante de nos pensées, de nos paroles et de nos actes.

 Les Archives Akashiques sont un espace sacré et, tout comme il nous faut se couvrir les épaules et adopter une attitude respectueuse pour entrer en lieux saints, il est également important d’observer certains rites avant d’accéder aux Archives. Alors on se dénude, on vient le cœur ouvert et l’esprit pur afin de ne pas pénétrer dans ce que certains nomment le bas astral, cette dimension qui est davantage le royaume de l’égo et des passions dévorantes. Dans ce lieu nous pouvons aussi obtenir des réponses mais je vous déconseille d’en suivre les conseils…

 Dès lors, et si tout le monde peut ouvrir ses Archives et recevoir la guidance des Seigneurs de l’Akash, il nous est vivement recommandé de procéder à une préparation adéquate en prenant notamment le temps de s’aligner afin d’amener notre fréquence vibratoire au niveau du cœur.

Pour une conscience entraînée, quelques instants suffisent pour mettre le quotidien à distance, se situer dans l’ici et maintenant et entrer dans un état de paix et d’ouverture, un espace de plénitude au coeur de soi.

Ainsi, je souhaiterai vous offrir ce premier pas et commencer le voyage de la manière dont débutent toutes consultations, avec un temps d’alignement, d’intériorisation, de méditation. Par ce simple processus, vous pourrez appréhender un niveau de vibration plus haut, ouvrir votre cœur et vous mettre au diapason de cette substance primordiale qu’est l’Akash.

Fermez les yeux et prenez une douce, longue et profonde inspiration. Et tout en sentant l’air qui pénètre à travers vos narines, sentez votre colonne vertébrale qui se redresse, s’allège, et semble, le plus naturellement possible, s’étirer vers le ciel. D’ores et déjà, permettez à cette connexion entre le ciel et vous de s’initier… Puis, à l’expiration, sentez votre sacrum qui s’ancre à la terre, permettez cette fois-ci à votre corps, à votre énergie de se connecter à la Terre Mère…

Sentez la légèreté de vos inspirations et la force de vos expirations. Sentez combien vos inspirations vous élèvent et vous connectent à l’énergie céleste et combien vos expirations vous enracinent et vous connectent à l’énergie terrestre… Continuez à respirer ainsi avec le plus de conscience possible…. Autorisez vos sens à s’ajuster… Autorisez vos sensations à s’affiner… Et plus vous inspirez, plus vous vous élevez vers le ciel, plus vous expirez, plus vous vous ancrez à la terre… de sorte que vous devenez le parfait canal entre le ciel  et la terre.

Puis tout en laissant cette reliance se faire avec fluidité et de plus en plus profondément, portez maintenant votre attention dans l’espace sacré du cœur, au centre de votre poitrine et respirez dans cet espace… À l’inspir, invitez une lumière blanche vivante, vibrante à entrer dans vos poumons. À l’expir, autorisez cette lumière à se diffuser dans tout votre espace intérieur. Cette lumière c’est la vie. Cette lumière c’est le Prana des Hindous, le Qi des Chinois, ou encore le Mana des Polynésiens. C’est une substance invisible indissociable de l’énergie vitale.  Alors, inspirez au plus profond de vous cette lumière blanche, vivante, vibrante et tout en expirant autorisez cette énergie à se diffuser dans toutes vos cellules, vos os, vos muscles, vos organes vitaux…

Inspirez. Expirez. Doucement. Profondément. Consciemment.

Puis, de nouveau, ramenez votre attention au centre de votre poitrine et laissez l’espace sacré de votre cœur se dilater. À chaque inspiration, à chaque expiration, votre cœur se dilate davantage… Il emplit votre espace intérieur… Laissez votre cœur s’agrandir encore et encore…. Autorisez votre cœur à se dilater jusqu’à dépasser les frontières de votre enveloppe charnelle, jusqu’à emplir votre aura puis tout l’espace dans lequel vous vous trouvez. Respirez encore et allez au-delà… au-delà de ce que vous considérez comme votre maximum potentiel… allez là où réside votre moi suprême.

Et puis prenez un instant pour remercier, un instant pour vous connecter à un profond sentiment de gratitude pour ce que vous allez recevoir.
Rien n’arrive jamais par hasard.
Vous êtes exactement là où vous devez être.

Et si vous recevez un seul et unique mot, une seule et unique information alors accueillez cela en votre sein comme le plus précieux des présents.
Dans cet état d’ouverture, de paix et d’amour, vous êtes consciemment immobile, silencieux et aligné. Vous êtes dans l’état parfait de réceptivité pour accéder à la porte de la sagesse sacrée des Archives Akashiques.


Maintenant deux questions se posent : comment entre-t-on dans cet espace sacré et que vient-on y faire ?

Il existe différentes façons de se connecter aux Archives Akashiques. Soit par le biais de ce que l’on appelle les états modifiés de conscience tels que la méditation profonde, le pranayama (souffle dirigé), la transe ou encore le rêve… Ainsi du mystique Edgar Cayce, d’Alice Bailey, de Rudolph Steiner, d’Albert Einstein ou encore de Nostradamus… Soit, plus simplement, grace à l’existence d’une prière sacrée issue de la civilisation Maya et encodée dans le langage de lumière.

Pour ma part, c’est ainsi que j’ai été initiée aux Archives Akashiques et c’est donc ce dont je peux le plus légitimement parler.

Cette prière m’a été transmise par le Chaman Lakota Don Ernesto Ortiz qui parcourt aujourd’hui le monde afin de transmettre et d’initier le plus grand nombre de personnes à cette sagesse sacrée. Il enseigne à ce jour 4 niveaux différents permettant en premier lieu d’ouvrir ses propres archives,  en second lieux d’ouvrir les archives d’autres personnes, êtres vivants, lieux etc… Deux autres niveaux permettent d’aller plus loin, d’intégrer plus profondément l’utilisation de cet outil, d’expérimenter des états modifiés de conscience (Régression par breathwork, rebirth…) et d’accéder pleinement à la sagesse de libération et de transformation contenu dans les Archives Akashiques.  Tout comme s’attise un feu, se tissent des liens plus ou moins ténus avec cette dimension subtile et avec Les Seigneurs de l’Akash …

Lors de l’ouverture de nos archives, nous nous alignons avec la vibration de notre propre livre de vie. La prière crée un pont énergétique, une résonance vibratoire qui se rattache au nom spécifique de la personne et possède en son sein la protection des Maîtres et Enseignants de l’Akash.

Une fois nos archives ouvertes, plusieurs possibilités s’offrent à nous.

Nous pouvons choisir de rester simplement dans ce champ vibratoire et d’en recevoir la puissante énergie de guérison et de transformation.

Je me souviens dans les moindres détails de mon initiation et de la première fois où j’ai ouvert mes Archives. Inondée de lumière et d’amour, toutes les cellules de mon corps sont entrées en vibration et pour la toute première fois de ma vie, j’ai ressenti l’étrange et merveilleuse sensation d’être enfin chez moi. Lors de cette première fois, je me suis simplement installée dans l’énergie, la conscience à fleur de peau et le cœur grand ouvert. Je me souviens de la chaleur des larmes traversant mon visage et de l’immensité du sentiment de grâce qui s’est emparé de moi. En ce jour, j’ai compris et pleinement intégré que nous avions la liberté de choisir la grâce en toute chose. Qu’il nous était possible de transfigurer l’ombre en lumière sans pour autant traverser les affres de la douleur et de la souffrance.  Cette seule et unique information représente pour moi un véritable saut quantique et, comme pour la majorité des initiés, la vie qui s’en suivit en fut radicalement transfigurée. Cette information ne pas m’a pas été donnée sous forme de mot, j’ai instantanément reçu et intégré cette sagesse transformatrice dans les plus infimes dimensions de mon être.

Nous pouvons également choisir d’emmener l’énergie, la sagesse, l’acuité et la puissance des Archives Akashiques dans nos différentes activités afin de leur apporter plus d’intensité, de profondeur, de vérité, d’amour, de justesse. Créateur, musicien, artiste… nous pouvons utiliser l’Akash pour infuser notre art de cette énergie si particulière et ainsi apporter un autre rayonnement à notre travail. Thérapeute, guérisseur, soignant, nous pouvons choisir de nous connecter à nos archives afin d’infuser une énergie de guérison plus grande dans chacun de nos soins… Quel que soit notre domaine de compétence et notre mode d’expression, les Archives Akashiques permettent l’expansion de nos talents et l’épanouissement de notre nature suprême…

Être en la présence bienveillante des Maîtres et Enseignants de l’Akash apportera toujours quelque chose de précieux à notre vie. Infuser l’énergie des Archives Akashiques dans son quotidien et dans ses activités permet au plus grand nombre d’être touché par l’énergie d’amour inconditionnel qui en est la source.  Il existe des Maîtres et Enseignants particuliers pour chaque domaine, ainsi il vous sera possible d’accéder à des savoirs illimités.  Images, mots, sensations, odeurs… tous les modes de réception de l’information sont possibles et cela dépend en grande partie de la manière dont nous affinons nos sens… 

Enfin, nous pouvons ouvrir notre livre de vie, aller à la rencontre de nous-mêmes et débuter un long et passionnant pèlerinage.  

Communiquer avec les Maîtres et Seigneurs de l’Akash nous offre la possibilité de comprendre et de guérir les schémas qui apparaissent dans notre vie (manques, abandons, limitations, phobies, addictions, etc…) et qui trouvent leur source dans tous traumatismes passés, conscients ou inconscients, et ce, même si ces blocages prennent racine dans une vie antérieure. Aussi, en revisitant nos mémoires, nous obtenons les éléments de compréhension  qui nous permettent de dénouer des liens toxiques, de résilier des contrats karmiques, de dépasser nos limitations ou encore et surtout de pardonner. Grace à cette guidance empreinte d’amour et de bienveillance, nous laissons derrière nous ce qui nous retient et nous sépare de notre nature supérieure…

Le champ des Archives Akashiques dépasse bien largement les quelques éléments que j’ai partagé ici avec vous. De mon expérience personnelle, je peux témoigner que dès les premiers instants de cette indescriptible et merveilleuse aventure, je savais au plus profond de moi-même que rien ne serait plus jamais comme avant…

Petit à petit le jugement cède  la place à  la compassion, la haine à l’amour, le doute à la foi, la tristesse à la joie,  l’offense au  pardon… l’ombre à la lumière. 

En levant les voiles de l’illusion, de la peur et du doute, j’ai ouvert les portes à plus de clarté, ajusté mon chemin à de plus hautes fréquences vibratoires et, même si je rencontre encore des obstacles aujourd’hui,  ils sont dorénavant de magnifiques occasions de me libérer davantage.

C’est ainsi, avec une fluidité déconcertante, que j’ai vu se dessiner sous mes pas un autre chemin, beaucoup plus en adéquation avec les vibrations de mon âme. Un chemin de “Présences” à soi, aux autres et au monde.  

Si vous souhaitez aller plus loin, vous trouverez ci-dessous quelques ouvrages de référence ainsi que les informations nécessaires afin de vous initier à cette sagesse sacrée. Je serai également honorée de répondre à vos questions lors d’un prochain article et/ou de vous permettre d’accéder à vos Archives Akashiques. 

Que l’amour et la lumière vous accompagnent sur votre chemin,

Marie

Méditation de centrage, d'alignement et de connexion au coeur

par Marie Prudhomme

En savoir plus : 

Science et champs Akashique” Tomes 1 et 2, Editions Ariane
L’expérience Akashique : 20 personnalités témoignent de l’invisible”, Edition Vega. Ervin Laszlo

Chronique de l’Akasha”. Rudolph Steiner

 “Les mémoires akashiques, Accéder à la sagesse sacrée de la mémoire du monde pour se libérer et se transformer.” Don Ernesto Ortiz Ed Vega

Pour assister aux séminaires De Don Ernesto Ortiz en France et être initié à cette sagesse ancestrale, toutes les infos sur le site d’Oasis Voyages, organisme de voyage en conscience  www.oasis-voyages.com / (+33) 04 78 07 03 00. Vous pouvez aussi choisir de rejoindre Don Ernesto Ortiz à travers le monde. Plus d’info sur www.journey2theheart.com

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez pouvoir lire l’ensemble du magazine ?
Profitez de notre offre de bienvenue : 2 mois offerts sur votre abonnement d’un an
soit 45 € au lieu de 58 € pour l’année !

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine