fbpx

Les carnets d’Adélaïde (10) – Le carnet, un ami intime

par | 2 Jan 2020 | Spiritualité | 0 commentaires

Retrouvez le podcast en fin d'article 

Nous voici entrés dans une nouvelle année, dans un nouveau cycle.

2020 nous ouvre les portes d’une conscience élargie, d’une ouverture à l’amour pour nous et pour les autres. Que chacune de nos actions soit motivée par l’amour plutôt que la peur me semble être un vœu qui a du sens, et la capacité de transformer notre monde actuel.

J’ouvre en ce mois de janvier le deuxième carnet intime de ma série post éveil spirituel. La couverture du premier était noire, celle-ci est rose, comme une envie de douceur, d’apaisement. Commençons donc la lecture et ce retour en arrière :

31 mars 2016

Nouveau carnet, nouvel horizon ?

Il est venu garder les enfants chez moi. Ça m’a fait étrange de le savoir comme revenu.

Je craignais cette intrusion mais finalement c’est lui que ça a dû le plus chambouler.

Revenir sur les lieux du «crime», introduire la clé dans la serrure, se mettre à table avec les enfants, faire la vaisselle. Je l’ai senti mal à l’aise en rentrant.

Bref, j’ai pris sur moi, j’ai accepté et ça n’a pas été si dramatique.

Dernier mail envoyé, après celui dans lequel il disait que ce n’était pas si terrible qu’il vienne une heure chez moi en mon absence alors que j’avais été un peu réticente à l’idée :

«Non, ce n’est pas si terrible, tu as raison.

Quand l’homme que tu aimes part du jour au lendemain sans explication valable et sans même essayer de t’en parler ou de sauver son couple ou sa famille, quand tu aurais tout donné à ce même homme, que tu faisais tout pour lui et qu’en échange tu ne reçois qu’indifférence et qu’il te quitte parce qu’il considère que nous n’étions pas faits l’un pour l’autre, détruisant ce que tu avais de plus précieux : ta famille.

Effectivement à côté de ça, rien n’est si terrible !!!

Notre séparation aura eu le mérite de m’endurcir.

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, c’est tellement vrai !»

 

 

La suite est réservée aux abonnés

Recevoir ce numéro de Présences magazine pour 1 €

 

 

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Phasellus nunc odio sem, risus. lectus commodo ut elementum