fbpx

L'art de ritualiser la vie est aussi vieux que l'humanité. De tous temps, l'humain a utilisé le rituel comme support d'évolution de conscience, de connexion à la nature, de prière, de rites de passages, de connexion aux Esprits...

Sur tous les continents, les différentes civilisations ont créé et transmis des rituels avec leurs codes symboliques.

Ils avaient un sens sacré pour les individus comme pour l'ensemble du groupe.

Ces rituels rythmaient leurs existences.

Aujourd'hui, dans nos sociétés modernes il reste encore quelques rituels sociaux, comme par exemple le mariage, le baptême... Ces rites ont souvent une appartenance religieuse, sont de nos jours moins marqués, et peu empreints de leur sens originel, bien que reconnus socialement.

Une perte du rituel dans nos sociétés modernes

À travers les peuples et les âges, le rituel est passé par les croyances des différents peuples, créant ainsi des cultures et des rituels différents.

Dans nos sociétés modernes, le sens sacré du rituel s'est en grande partie perdu, et avec lui le sens de certains passages initiatiques, ainsi que la connexion à une dimension spirituelle de la vie.

Les individus sont livrés à eux-mêmes pour tenter de donner du sens et un rythme à leur existence.

Ce qui amène une forme de liberté, mais aussi de potentielle perdition, par des manques de repères..

Car si tout est permis sans distinction,  quel est le sens et la valeur de nos actes, de nos passages clefs de vie ?

Où sont les gardiens, gardiennes de la sagesse qui nous ont précédés et nous ouvrent le chemin ?

Oui bien sûr, les jeunes innovent et sortent des codes des anciens, et parfois c'est heureux quand les codes des sociétés sont des cages. Mais aussi que de temps perdu, à retrouver des bases de sagesse qui pourraient être transmises et sur lesquelles on pourrait s'appuyer pour grandir.

Il n'est pas question dans cet article de critiquer la société, mais d'ouvrir une porte pour réinventer le rituel, et à travers lui le sens de la vie.

Vaste porte ouverte sur la créativité et la conscience que nous posons dans nos actes, nos choix, et nos vies.

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Recevoir ce numéro de Présences magazine pour 1 €

 

 

  Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Sarah Arbona

Sarah Arbona

Je suis une exploratrice du vivant. Mon parcours m'a amené de diverses manières, dans un voyage aussi bien extérieur et qu'intérieur, a nourrir toujours la même recherche : la Conscience de ce qui essentiel.

C'est pour moi absurde de vivre sans en chercher l'essence, et de cultiver l'éphémère sans abreuver l'éternel qui est derrière. Cette quête intérieure initiatique, mélangée a l'abondant plaisir de célébrer la beauté de ce monde terrestre, fait de moi un joli cocktail du ciel et de la terre !

Voir tous les articles
commodo elementum leo Donec Lorem Aenean ut efficitur. felis ipsum