fbpx
Vous aimez cet article ? Partagez-le autour de vous !

Nelly Delas
La SENSIBILITÉ chez les hommes et les femmes
Nelly DelasLa SENSIBILITÉ chez les hommes et les femmes
Free Download Abonnez-vous pour pouvoir télécharger le podcast

Un pouvoir face à l’univers

La sensibilité est très souvent définie comme une source opposable à la raison. On la catalogue dans une division sans fin faisant d’elle un échantillon de sentiments, de sensations qui seraient l’inverse de l’intelligence.

Heureusement, le parcours des hommes et des femmes a évolué et aujourd’hui on ne saurait considérer la connaissance du monde, la relation aux autres sans parler du pouvoir de la sensibilité. La sensibilité est davantage reconnue aujourd’hui, elle est devenue une incontournable ressource pour agir sur le monde et faire de celui-ci une ouverture consciente sur l’existence.

Quel homme et quelle femme sensibles sommes-nous ?

Quel pouvoir crée la sensibilité humaine ?

La sensibilité, la montée des cœurs humains

Le modèle de nos enfants est sans conteste l’exemple le plus parfait de l’ordre des choses dans le contact au monde ouvert dans la sensibilité. Observez un enfant et regardez comment il est en contact avec l’univers, comment sans aucune intelligence programmée il va ressentir la justesse d’une décision, d’un agissement sur le monde.

Pourquoi l’adulte perd-il de cette sensibilité naturelle ? Pour bien des raisons qui calfeutrent une certaine vulnérabilité, la sensibilité a souvent été gênante voire déplacée pour certaines personnes.

Lorsque je m’approche de toi pour un baiser et que tu me repousses.

Lorsque je pleure devant cette petite source qui éveille en moi un souvenir.

Lorsqu’une couleur, un son est ressenti au plus profond de mon être et que j’en ressens toute la vibration.

Il y a des hommes et des femmes qui expriment leur sensibilité et d’autres qui ont décidé de ne pas le faire voire de l’oublier complètement dans leur âme.

Pourtant, les hommes et les femmes sont remplis de cette sensibilité humaine et je regarde positivement combien la place de celle-ci prend naissance dans leur cœur enfin.

Un homme, une femme dans leur montée des cœurs. Il y en a.

Les relations s’ouvrent au regard de la sensibilité.

Nous parlons beaucoup de l’hypersensibilité. Qu’est-ce que c’est exactement ?

C’est cette extra ordinaire mise en lumière de son pouvoir sensible.

C’est cette capacité à relier ses émotions, son intimité sensible, sa vulnérabilité.

On dit d’une personne hypersensible qu’elle a une sensibilité plus haute que la moyenne.

Celle-ci pouvant être vécue difficilement car mal perçue par l’entourage.

L’hypersensible est dans l’extrême sensibilité certains diront.

Pourquoi en est-on arrivé à une catégorie d’hypersensibles ?

Très longtemps, cette sensibilité que l’on disait exacerbée a été considérée comme une faiblesse.

Cela change progressivement.

La sensibilité se fait enfin sa place et elle devient une référence dans l’art des relations.

Plus nous montrons notre sensibilité humaine, plus nous communiquons sincèrement avec l’autre.

Mais ces espaces de sensibilité ne sont pas encore faciles à vivre et surtout ces espaces n’existent pas dans chaque foyer, n’existent pas dans certains milieux professionnels, n’existent pas dans les relations d’amour.

Et c’est là que le mot « hypersensibilité » est arrivé.

Des hommes et des femmes tellement enfouis dans leur sensibilité ont souffert de ce non dialogue avec les autres en se déconnectant de leur cœur amour.

Il a fallu se taire, éteindre l’essence de soi.

Et nous en sommes devenus des hypersensibles aux capacités immenses de ressentis où tout arrive comme un éclat de vie en soi de façon puissante.

Comment s’en sortir pour l’exprimer ?

Les hypersensibles créent avec passion. Ils écrivent, ils chantent, ils dansent, ils peignent, ils photographient, ils contemplent et ouvrent leurs yeux dans la beauté du monde.

Les hypersensibles se retrouvent et arrivent à communier ensemble. L’entourage se forme autour de la sensibilité.

D’enfant dit zèbre aux capacités émotionnelles et sensitives naturelles et extra développées aux enfants perdus dans leur cœur vulnérable car pas en lien avec leurs émotions qu’on leur demande de taire ; le champ de la sensibilité s’est créé un nouveau mot « hypersensibilité » pour qu’on l’entende mieux dans le monde d’aujourd’hui.

La sensibilité humaine, la connaissance du monde

Des hommes, et des femmes qui se retrouvent en cercle, en sororité, en communion pour troubler les silences de la vie et communiquer ensemble sur le pouvoir des sens, sur le pouvoir de la sensibilité.

La conscience des hommes et des femmes se crée sa place dans le collectif. La conscience se développe et prend dans son essence l’énergie du monde.

Cet accroissement de la conscience développe la sensibilité humaine. Elle ouvre notre regard, augmente notre considération, notre sollicitude envers autrui et envers le monde, l’animal, le végétal,  le minéral et l’univers.

C’est une montée en puissance des cœurs.

En développant la conscience de notre sensibilité, nous devenons de véritables empathes. Grâce à l’empathie, le monde s’adoucit et laisse sur le bas côté la dureté.

Sur ce chemin, hommes et femmes se retrouvent alors en se tenant la main.

Des cercles d’hommes, de femmes qui permettent d’entrer dans cette pleine conscience de l’autre et du monde et enfin d’être dans son cœur.

Cette ouverture sur la sensibilité et la création d’un espace d’écoute développe cette expansion de l’affection et de l’amour et laisse ainsi la place au regard sensible.

Ces différents regards croisés d’hommes et de femmes sensibles contiennent tout leur pouvoir.

Ce pouvoir des hommes et femmes sensibles va de ce fait éloigner les négativités du monde et éteindre la violence.

Plus nous sommes sensibles, plus nous éloignons le terrible, le mal.

L’homme et la femme s’humanisent. Non seulement ils regardent avec le cœur mais ils observent aussi le cœur des choses. On entre au dedans et on comprend ce qu’il se passe.

Si la sensibilité a sa place dans l’observation et la connaissance du monde elle est aussi un pouvoir face à l’univers de l’expression.

La sensibilité, une âme en écoute

La sensibilité n’est pas un jugement. La sensibilité est une expression de la pensée, des sentiments sans juger. Elle est une âme en écoute.

La sensibilité, c’est être capable de dire à l‘autre ce qui nous bouleverse, ce qui nous gêne, ce qui nous fait mal en étant dans le pouvoir de l’expression sensible et humaine.

En parlant fidèlement dans les sentiments, nous entrons dans une communication bienveillante et salvatrice pour le monde. Les sentiments sont accueillis et entendus. Voire ils deviennent un enseignement pour soi et pour les autres.

Révéler que nous ne sommes pas des cœurs  insensibles mais des cœurs vivants et en devenir montre que nous sommes prêts à grandir, à être en apprentissage ; comprendre et acquérir une certaine maturité dans ce parcours initiatique de chaque instant car la sensibilité est en mouvement.

Elle est en lien direct avec le mouvement de sa vie, de son souffle, de son cœur.

La sensibilité, valeur humaine essentielle est un pouvoir : elle nous rend véritable.

Crédit photo : unsplash


Vous aimez cet article ? Partagez-le autour de vous !
Nelly Delas

Nelly Delas

Enseignante dans l’Education Nationale pendant 18 ans puis chef d'établissement, Nelly à développé une plateforme collective, " La Voie de la Pleine Confiance ", pour Expérimenter autour de la Parole Confiante, Inspirante et Citoyenne avec des jeunes collégiens et développer le chemin de la confiance à travers une pratique de guérison

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

ut mattis Aliquam neque. dictum pulvinar dolor. quis