Chères lectrices et chers lecteurs de Présences Magazine.
Nous allons ensemble, ce mois-ci, explorer notre intériorité pour tenter de modifier le monde qui nous entoure.
Avez-vous conscience que votre environnement est la projection de vos pensées, conditionnements et croyances ?

Ainsi, si nous agissons sur nos pensées en libérant des blessures, en effectuant des prises de conscience, en épurant notre intériorité, notre réalité va automatiquement se transformer.
En fait, nous allons nous transformer de l’intérieur créant un nouveau monde qui nous entoure. C’est notre pouvoir de co-créateur qui est alors à l’œuvre.

Des outils pour nous aider

Sur ce chemin de la transformation intérieure, il y a des aides et des outils qui sont précieux.
Les prières, invocations, mantras, la méditation, la visualisation sont autant de moyen d’agir sur notre inconscient, de guérir des peurs, de lever des blocages.
La régularité est la clé pour manifester à l’extérieur nos demandes intérieures. Cependant, comme nous allons le voir dans cet article, cet art est assez subtil.

En tant qu’êtres spirituels, nous avons la possibilité de manifester absolument tout, le « bien » comme le « mal », mais au niveau de notre incarnation humaine les lois du karma s’appliquent. Alors, chaque action qui n’est pas motivée par l’Amour véritable de toute chose finira par matérialiser un retour de bâton.
Attention donc à  la nature de nos demandes et de nos intentions. (article de Martine Langeron : Le pouvoir secret de l’intention).

Vous le savez, vous qui me suivez, j’utilise l’écriture pour m’aider dans mon propre cheminement. Plutôt que d’être dans l’oraison mentale ou verbale (qui reste une belle possibilité ayant fait aussi ses preuves), je prône, de mon côté, l’utilisation du carnet pour pouvoir fixer les choses de manière la plus consciente que possible. J’y trouve l’avantage du ralentissement, de l’alignement corps et esprit et de la trace qui reste pour pouvoir y revenir à posteriori.
À chacun de trouver ce qui lui correspond le mieux !

Pour illustrer mon propos, voici un extrait de mon carnet, moment de ma prise de conscience personnelle de tout cela :

Extrait de mon carnet

«La prière, quelle douceur !
Je suis tellement heureuse de pouvoir venir ici m’apaiser, m’éveiller, me ressourcer.
Une page lignée, un crayon, une pensée, beaucoup d’Amour et le miracle de l’écriture a lieu.
Une parfaite coordination entre l’esprit et le corps. Des lettres qui se forment automatiquement sans plus y penser. C’est juste extraordinaire ! J’adore cette possibilité d’avancer sur la page grâce aux mots. Une promesse à chaque nouvelle page et une infinité de possibilités comme pour chaque nouvelle journée.
Et les carnets se remplissent et se remplissent et les jours se remplissent et se remplissent. Plus de temps perdu. Le temps permet simplement l’accomplissement de plus de beauté, de plus de bonté, de plus d’Amour.

Vivre cette vie est une énorme chance. Quel dommage que beaucoup de gens ne le savent pas et pour la plupart ne le sauront jamais !

Que les forces de l’Univers m’aident à ouvrir le cœurde ceux-là, à ouvrir leurs yeux, pour qu’ils puissent se sauver de leur condition, se libérer de leurs chaînes et à leur tour venir éclairer ce monde. Que les souffrances cessent enfin ! Nous les femmes et les hommes sommes comme le divin, nous sommes d’essence parfaite, nous l’avons oublié. A présent nous semblons sourds, aveugles, noyés dans nos problèmes egotiques.

La liberté est à portée de notre cœur mais nos peurs nous cadenassent encore l’accès.

Nous détenons la clé, en coopération avec le grand Tout qui est là à chaque instant, dans une patience et bonté infinie. Nous ne lui tendons pas la main, nous regardons bien souvent ailleurs, à l’extérieur. Nos soucis, notre argent, nos jugements, nos mensonges, nos envies et désirs nous gardent captifs.
Quel gâchis immense, tous ces siècles à nous critiquer, nous entre-tuer, nous déchirer, nous battre…

Pourtant nous sommes pur Amour

Chaque étoile dans le ciel me montre combien la vie est belle, tellement belle.
Il y a sept mois, je commençais un carnet «par hasard», sans savoir ce que j’allais pouvoir y déposer. En y lâchant mes émotions, ma souffrance, mes doutes, j’y ai rencontré le divin.
Dieu, les anges, les guides, l’Univers, le grand Tout, le Soi supérieur, le Christ, Bouddha... peu importe l’étiquette que l’on pose sur cette énergie, ce fut la plus salvatrice rencontre de ma vie et l’écriture m’a grandement aidée à lui ouvrir les bras, lavée de toutes les peurs qui m’avaient jusqu’alors assaillies lorsque l’ésotérisme ou ce que je percevais comme des bondieuseries tentaient de me montrer une voie.

Il y a 7 mois, le père de ma fille me quittait. J’ai  perdu un conjoint et j’ai gagné l’éternité
Il m’a fallu souffrir tellement intensément pour pouvoir connaître l’Amour véritable, celui qui est en Moi depuis le commencement et que je n’avais jamais su voir…
Je ressens à présent une puissante gratitude pour ce cheminement.

Je sais que nous ne sommes pas séparés, avec personne. Nous sommes tous liés. L’illusion est parfaite…
La libération s’applique à tous les domaines de nos vies. Nous pouvons aussi transcender toute idée préconçue sur la maladie. Nous pouvons jouir d’une santé rayonnante.

Aimons-nous, aimons notre corps, acceptons-le totalement dans sa perfection et ses imperfections, cicatrices et autres marques de notre histoire.
Soyons bons et bonnes envers notre corps comme mon corps est bon envers moi.
Profitons de l’énergie qu’il nous offre, de sa vitalité. Visualisons notre corps comme un temple, rempli d’équilibre en harmonie parfaite avec l’univers.

Rendons grâce de jouir d’une bonne santé, de la beauté, d’une vitalité chaque jour grandissante.
Visualisons l’abondance. Nous sommes une expression radieuse de l’essence Divine

«Avec nos pensées nous créons le monde»

Bouddha

«Si vous voulez apprendre le secret de relations parfaites, recherchez le divin en tout homme et en toute chose, et laissez le reste à Dieu»

J. Allen Boone

À vos carnets

Je vous partage à présent quelques pistes pour vous aussi mettre en route ce processus de transformations.

LES INVOCATIONS

Invoquer signifie «faire entrer» ou «faire appel».

  • L’invocation utilisée en méditation est une technique qui vous permettra de solliciter n’importe quelle sorte d’énergie ou de qualité.
  • Une façon d’utiliser la force de l’invocation est d’appeler l’esprit ou l’essence d’une personne dotés de qualités que vous désirez.
  • Quand nous invoquons un maître, comme Bouddha ou le Christ, nous appelons en réalité les qualités universelles qu’Il incarne et qui sont en chacun de nous.
  • Par exemple, si vous invoquez le Christ pour qu’il travaille avec vous et à travers vous, vous appelez de façon très puissante vos propres qualités d’amour, de compassion, de guérison

LES  AFFIRMATIONS POSITIVES/ L’AUTO SUGGESTION

Vous pouvez, dans votre carnet, noter des phrases affirmatives positives afin de faire appel à la loi de l’attraction.

Cela peut-être:

  • Je suis en paix avec moi-même et les autres
  • Je suis en pleine santé
  • Je suis un être libre et lumineux
  • Mes relations sont paisibles, mon cœur rempli d’Amour inconditionnel

LES MANTRAS

Comme le dit Christine Batelier dans son article «Le pouvoir des mantra» :

«Les Mantras sont un instrument divin avec le rare potentiel de réveiller notre Conscience endormie. L´homme peut atteindre cette grandeur en développant ses pouvoirs endormis et peut aller au-delà des limites de ses perceptions.

Les Mantras ne sont pas de simples mots chantés, mais ils sont un son, une vibration et une «information» qui vous permettent de changer vos énergies qui sont à l’origine de vos états internes (colère, apathie, jalousie, manque d’amour). Vos états internes étant ce qui vous permet de goûter le bonheur, la paix et la joie de vivre dans votre quotidien tout cela au milieu des défis qui se présentent à vous dans la vie. En d’autres termes, ils permettent à la fois d’apaiser les troubles psychiques et émotionnels comme stimuler votre potentiel énergétique, mental et spirituel.»

  • Par exemple le Mantra Om maṇi padme hūm est le mantra de la grande compassion pour les bouddhistes, le répéter permettrait de vider le « mental de singe » et d’avoir des pensées envahissantes.

LA GRATITUDE

Être dans une attitude positive de gratitude permet :

  • d’éloigner les mauvaises pensées
  • de ne pas s’enliser dans une souffrance excessive qui nous fait porter le costume de victime dont il est difficile de se dévêtir une fois endossé et boutonné
  • d’avoir de la gratitude pour les petites choses de la vie. C’est un puissant moteur pour nourrir cette attitude positive
  • de remercier pour ce que l’on a
  • d’éviter de nous morfondre pour tout ce que l’on n’a pas. L’énergie envoyée, nous est renvoyée sous forme d’événements de plus en plus gratifiants.

Vous pouvez remercier dans votre carnet pour tout ce qui vous met en joie, tous les petits cadeaux de vos journées.

LA PRIÈRE ET/OU MÉDITATION

Vous pouvez réciter (ou écrire) une prière héritée de livres sacrés ou vous inventer votre propre prière intérieure. Vous pouvez aussi suivre ce conseil issu du livre de Yan SERRE (Les maladies du Bien) :

  • Commence par faire le bilan de ta journée dans le calme et la sérénité de ta chambre.
  • Mets tout à plat en faisant l’inventaire.
  • Ne triche pas et ne te mens pas. Ne recule pas devant tes erreurs, tes paroles ou pensées déplacées.
  • N’oublie pas les actes dont tu n’es pas fier mais ne te glorifie pas non plus de ce que tu as fait de positif.
  • Ensuite, prends les résolutions qui s’imposent afin de changer ce qui doit l’être pour l’avenir.
  • Ainsi grandira ce qui re-commence à pousser de bon en toi»

LA VISUALISATION

La visualisation basée sur la méthode Coué est un moyen de créer ce que vous désirez en utilisant votre imagination, en vous représentant ayant ou faisant les choses que vous aimez. Elle utilise les images mentales à des fins positives.

Dans votre carnet vous pouvez :

  • écrire votre vie rêvée
  • soyez le plus précis possible
  •  laissez-vous transporter dans les décors, les couleurs, ajoutez des détails dans votre description
  • écrivez au présent, sans négation
  • laissez-vous guider par les mots comme si vous étiez déjà dans la situation et que cela vous met en joie.

LES LIMITES DE TOUTES CES MÉTHODES

Toutes ces méthodes ont leur efficacité, de nombreuses personnes les ayant expérimentées en témoignent. Cependant ce qui conditionne le plus notre réalité sont nos pensées racines, celles qui ne sont pas encore montées à la conscience.

C’est pour cela qu’aucune technique n’est vraiment efficace si nous ne sommes pas dans un chemin de conscience, de déconditionnement et dans un travail sur nos croyances limitantes.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe aussi des outils pour nous faciliter ce travail intérieur. Et vous savez quoi ? L’écriture peut, encore une fois, vous aider à lever ces voiles qui vous empêchent d’exprimer votre plein potentiel

SE LIBÉRER PAR L’INTROSPECTION

Vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en combinant ces méthodes et une introspection régulière.

Chaque jour mettre un peu plus de conscience dans notre vie, accueillir nos émotions, écouter ce qu’elles nous apprennent, les dépasser, nous connaître un peu mieux, fixer nos limites, ce que nous voulons et ne voulons plus, tout ça donnera de la force à tout ce que nous souhaitons manifester dans notre vie. L’introspection est une voie indispensable pour se réaliser.

J’achèverai cet article sur cette réflexion  de D. Chopra, en espérant qu’elle nourrisse la vôtre :

«Ce dont nous avons le plus faim, ce n’est pas la nourriture, l’argent, la réussite, le statut, la sécurité, le sexe, ni même l’amour du sexe opposé. Souvent des gens ont obtenu tout cela et sont restés insatisfaits et même encore plus insatisfaits qu’au début de leur carrière quand ils n’avaient rien de cela. La faim la plus profonde dans la vie, est un secret qui n’est révélé que lorsqu’on est désireux de découvrir une partie cachée de soi. Dans les anciennes traditions de sagesse, cette quête a été comparée à une plongée pour s’emparer de la perle la plus précieuse qui soit au monde, une façon poétique de dire que l’on doit nager bien au-delà des bas-fonds, plonger au plus profond de soi-même, et chercher patiemment jusqu’à ce que la perle inestimable soit trouvée.

La perle est aussi appelée l’essence, le souffle de Dieu, l’eau de vie, le nectar sacré, expression désignant, à notre époque plus prosaïque, ce que nous appellerions simplement transformation, qui signifie changement radical de forme, la façon dont une chenille se transforme en papillon. Du point de vue humain, cela signifie changer la peur, l’agressivité, le doute, l’insécurité, la haine et la vacuité en leur contraire.»

Belles introspections et manifestations à vous.

Si vous souhaitez que nous allions plus loin ensemble et faire de votre journal intime votre meilleur allié quotidien, je vous propose un suivi de 1 mois entièrement personnalisé par mail.
À la joie de pouvoir échanger avec vous: https://lecoupleconscient.com/carnetherapie

Adelaïde Arnaud

Depuis mon adolescence, à chaque étape importante de ma vie, je me suis mise à écrire dans des carnets pour y déverser mes doutes, mes chagrins, mes espoirs. A l’aube de mes 40 ans m’est proposé de publier les derniers carnets que  j’ai écrits dans le secret de ma chambre, la grande famille découverte dans les réseaux sociaux me faisant comprendre que ces écrits pourraient être partagés et aider ceux qui comme moi cherchaient les clés de leur propre vie.
J’accompagne également en individuel aux travers de conseils les personnes qui souhaitent cheminer vers le couple conscient : toutes les informations se trouvent sur mon site ;o)

Voir tous les articles