fbpx

De prières en méditations

par | 7 Mai 2019 | Méditation - Pleine Conscience, Spiritualité | 0 commentaires

Depuis mon enfance, point trop enjoint à une pratique religieuse forcenée, je me suis pourtant toujours senti attiré par de belles forces invisibles. Issu d'une famille catholique du côté de mon père, le cursus classique du baptême, de la première, de la seconde communion puis de la profession de foi me furent proposés sur un chemin plutôt aisé. Jusqu'à tel point qu'à la vingtaine semblait s’entre-ouvrir une voie plus contemplative et engagée. Les récitations du «Notre Père» ou autres «Je vous salue Marie» n'avaient point de secret pour moi. Ils peuplaient mon quotidien. Néanmoins, quelque chose sonnait vide au creux de mes oraisons, me poussant à un questionnement bien plus profond. Si ce qui suit n'est évidemment qu'un éclairage et une voie parmi tant d'autres, je me propose de vous livrer mon cheminement de la récitation vers la méditation consciente.... Commençons par détendre les athées les plus récalcitrants en leur disant que si le mot "prier" sous-entend bien évidemment de croire en Dieu, il y a pourtant un magnifique chemin qui s'ouvre aussi à eux. Voyez : il leur suffit de bien vouloir transposer le mot "prier" par celui de "méditer" ou "se recueillir" et tout y restera pratiquement intact. Nous avons l'art, par nos constructions mentales, de poser des intentions ou autres jugements sur tout ce que notre petit ego se met sous la dent... De la sorte, certains vous affirmeront que ce n'est pas pareil que de "prier Dieu".  Ma recherche primaire fut essentiellement d'ouvrir mon esprit et il me semble bon, même indispensable, de penser que cela puisse rester ouvert à tous...  Aux croyants comme aux non-croyants. De plus, qui peut s'enorgueillir de ne croire en absolument rien ici bas ?  Énormément d'entre nous confondent la religion et ce que peut - ou pourrait - être une merveilleuse relation d'avec une Force créatrice. Rien n'empêche de se tourner plus aisément vers une énergie première, l'âme, l'esprit ou même une entité sans pouvoir ou vouloir la nommer. Le résultat est si approchant qu'on en déplore fortement que cela puisse provoquer de la haine, du fanatisme et même l'appel au meurtre !

«Ne triche pas et ne te mens pas...»

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine