fbpx

Le beau est une source inaltérable d'inspiration et d’exaltation.
La beauté éveille et réveille le cœur, l'âme et l'esprit.
Alors, pourquoi ne pas nous remplir davantage de beauté ?

 Je pense que la beauté est dans l’œil de celui qui regarde.
Prenons l'exemple d'un lever de soleil.
Certains vont passer à côté sans même tourner le regard. D'autres vont regarder du coin de l’œil et passer rapidement à autre chose. Pour certains une phrase d'exclamation va sortir, commentant l'astre du jour, le porteur de lumière. D'autres encore vont chanter pour lui, le remercier, lui adresser une louange. Et pour certains, un tel spectacle va les émouvoir au fond de l'âme et les laisser méditatifs, en communion d'amour avec cette conscience lumineuse...

Tout cela pour montrer que pour un même spectacle il y a de nombreuses réactions différentes possibles. Et pourtant, tous ont la même chose devant les yeux, un lever de soleil.
Mais la beauté est dans l’œil de celui qui regarde. Et la beauté ne se vit pas qu'avec les yeux. Elle se vit avec tout le corps, l'âme et l'esprit.

Et je dirais du point de vue de mon expérience, que c'est un entraînement d'apprendre à percevoir la beauté de manière de plus en plus profonde.
Un peu comme un musicien. Certains ont la musique innée en eux c'est vrai, mais ils sont rares, la plupart du temps la musique s'apprend, le musicien fait ses gammes, se familiarise avec la musique pour qu'elle devienne de plus en plus fluide en lui.

La vie, la nature sont des trésors de beauté, tel un paradis terrestre peuplé par les anges de la vie. Quand notre regard s'éveille à cette magie, c'est tout l'être qui tombe à genoux devant tant de beauté.
Mais qui perçoit cette beauté vivante et vibrante avec ce degré d'intensité ?
Ceux qui font un travail pour s'ouvrir à cette beauté. Ceux qui avec patience et amour la cultivent dans les trésors des petites choses simples de la vie.

Nous vivons en occident dans un monde à cent à l'heure. Qui prend encore le temps d'écouter le chant de la rivière, de regarder danser les rayons du soleil sur ses eaux expressives ?
La nature est un livre ouvert sur les trésors de la vie qui ne demande qu'à être contemplé.
Pour être dans la contemplation, il faut retrouver ce silence intérieur, ce calme, cette paix, qui rend disponible et réceptif à ce qui est devant nous.

La nature est vivante, elle est une source d'enseignement et de sagesse sans limites pour qui l'approche avec patience, amour et humilité. Pour qui la regarde de manière vivante et respectueuse.
Chaque animal, végétal, minéral est une bénédiction de la vie et peut plonger l'être, l'âme, et l'Esprit dans une dévotion au Vivant sans limites.

Pour qui perçoit la beauté de l'instant, chaque vie peut émerveiller jusqu'aux larmes.
La nature, la vie se colore de sa vibration divine, pour qui apprend à voir avec les yeux du cœur. Alors le respect du vivant est présent à chaque souffle. Il devient impossible intentionnellement d'abîmer ou de détruire une vie.

 

La suite de l'article ainsi que l'écoute audio sont réservées aux abonnés

Découvrez la formule d'abonnement qui vous convient
(au trimestre ou à l'année, en digital et/ou en papier)

 

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Sarah Arbona

Sarah Arbona

Je suis une exploratrice du vivant. Mon parcours m'a amené de diverses manières, dans un voyage aussi bien extérieur et qu'intérieur, a nourrir toujours la même recherche : la Conscience de ce qui essentiel.

C'est pour moi absurde de vivre sans en chercher l'essence, et de cultiver l'éphémère sans abreuver l'éternel qui est derrière. Cette quête intérieure initiatique, mélangée a l'abondant plaisir de célébrer la beauté de ce monde terrestre, fait de moi un joli cocktail du ciel et de la terre !

Voir tous les articles
justo facilisis eget risus Nullam dolor. sit accumsan ut leo Donec dictum