fbpx

Chronique de Jean-Philippe (4) : la sexualité connectée

par | 6 Juin 2019 | Amour et sexualité | 0 commentaires

 [Retrouvez cet article au format PDF sur la boutique de Présences Magazine]

Retrouvez une lecture audio de l'auteur en fin d'article 

 

Le mois dernier j’ai parlé essentiellement de « connexion », cet état d’être délicieux qui relie, qui unit les amants bien au-delà des mots... Pour en faciliter la transmission, j’ai divisé arbitrairement « connexion » en deux parties complémentaires qui se prolongent l’une dans l’autre : la « connexion des cœurs » et la « sexualité connectée ». De mon point de vue, ces deux parties sont indissociables, aussi importantes l’une que l’autre et doivent être travaillées en même temps pour que l’amour se remette en circulation dans le couple. Le mois passé j’ai donné quelques clefs pour cultiver la « connexion des cœurs » et je vais maintenant aborder le thème de la « sexualité connectée » : une sexualité qui rapproche les amants au lieu de les séparer (comme le fait la « sexualité conventionnelle »).

Briser le tabou

Avant même de commencer à transformer sa sexualité, il est important de faire une prise de conscience en tant qu’individu et en tant que couple, pour sortir la sexualité de l’ombre, pour mettre tout « ça » sur la table, en pleine lumière. Cette étape potentiellement douloureuse est inévitable pour que le couple s’engage ensemble à suivre un nouveau chemin. Quel est l’état des lieux ? Est-ce que votre sexualité est satisfaisante ? Quels sont vos besoins à combler ? Comment vous sentez-vous ? Quelles sont les émotions qui vous habitent lorsqu’on aborde ce thème ?

Il est vraiment important ici de parler en « JE », de parler de soi. Voici quelques exemples de discours : « Je me sens rejeté.e, je me sens bousculé.e, je me sens utilisé.e, je me sens incompris.e, je me sens abandonné.e… lorsque je vis cette situation, lorsque je suis regardé.e et touché.e de cette façon, lorsque je reçois ces mots ». Cette façon authentique de partager son vécu intérieur permet de rester en lien avec l’autre tout en nommant ce qui doit l’être. Il est beaucoup facile et constructif de parler de soi plutôt que de critiquer l’autre. Qu’on le veuille ou non, la sexualité occupe une place importante dans notre identité et il est souvent difficile d’entendre l’autre exprimer sa vérité. Le fardeau de la performance est bien lourd à porter, autant pour les hommes que pour les femmes…

L’important est de prendre conscience que chacun porte une part de responsabilité (faire l’amour se fait à deux) et qu’il est pratiquement impossible d’échapper au conditionnement que la société imprime en nous dès notre plus jeune âge. Oui, nous avons reproduit le modèle ambiant (un modèle dysfonctionnel), oui cela nous a éloigné l’un de l’autre et surtout OUI nous avons envie de faire un nouveau choix conscient.

Avoir une vision

Accepter le présent, aussi gris soit-il, est une étape fondamentale. Comment voulez-vous dépasser quelque chose sans l’avoir accepté au préalable ? Vous connaissez maintenant votre point de départ, il vous faut maintenant un autre point pour calculer un cap. Quels sont vos rêves ? Qu’avez-vous envie de vivre ensemble ? Quel serait pour vous le couple idéal ? Comment voyez-vous la sexualité dans ce couple à bâtir ?

Pour lire cet article dans son intégralité, vous pouvez vous le procurer au format PDF dans notre boutique !

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine