fbpx

Bhoutan … Sur la route, au pays du Dragon Tonnerre (1)

par | 3 Sep 2019 | Voyage initiatique | 0 commentaires

[Retrouvez cet article au format PDF sur la boutique de Présences Magazine]

Quatre ans déjà … Je reviens à la demande de Marie-Aude et pour tous les lecteurs de Présences-Magazine sur mon premier voyage initiatique avec une émotion sans cesse renouvelée.
Nous sommes en 2015 … J’ai 38 ans, récemment divorcée, et malgré tout, je ne suis alors qu’une toute petite fille un peu perdue qui se lance dans un rêve: partir au Bhoutan en quête de sens, en quête d’elle-même.
Le Bhoutan m’appelle depuis tellement longtemps sans que je ne sache vraiment pourquoi que je décide de partir deux semaines, accompagnée par un lama, moine bouddhiste, dans cette contrée lointaine, nichée dans l’Himalaya, entre l’Inde et la Chine.

Ce voyage, je le voulais à l’image d’une lune de miel avec moi-même, sans attentes autres que celles de vivre ce qu’il m’apportera, sans savoir ce qu’il pouvait m’offrir, mais avec la certitude vissée au ventre, que c’est juste à cet endroit, à ce moment là de ma vie, que je dois être … Intuition …

Le Bhoutan … ça se mérite !

Premier vol jusque Paris où je dois retrouver le petit groupe de huit voyageurs qui m’accompagnera. Arrivée à l’Aéroport Charles de Gaulle, je suis immergée dans mes pensées : entre passé et futur, incapable de rester dans le moment présent, oscillant entre crainte et autodérision, ou même observation des passants avec toujours cette question : Qui donc sera de ce voyage ? Nous faisons finalement tous connaissance de façon fortuite et très naturelle, entre la file d’attente de l’embarquement et le placement dans l’avion qui nous emmène vers Dehli. Plus particulièrement, je rencontre Catherine, Béatrice et Gérard qui ont depuis une place toute particulière dans ma vie : rencontres du voyage qui crée cette intimité immédiate autour d’expériences partagées inoubliables et transformatrices.

Après ce premier vol qui atterrit de nuit à Dehli, nous transitons quelques heures, le temps de prendre une douche et de faire une sieste rapide pour ensuite embarquer dans un second avion à destination du Bhoutan. Dès lors, nous changeons peu à peu de paradigme… la beauté majestueuse de l’Himalaya que nous survolons, la finesse et la bienveillance innée des hôtesses de l’air bhoutanaises, tout cela y participe sans nul doute. Nous sommes d’ores et déjà tellement loin de nos quotidiens que le moment présent prend de plus en plus de place ; le temps n’a plus la même valeur.

Première expérience : Le temps s’étire jusqu’à ne plus avoir de consistance, il n’existe plus, le passé est resté en France alors que le futur perd de son importance.  Je suis juste là, présente à ce que je vis, et le sentiment qui m’accompagne est indéfinissable, à mi-chemin entre la joie pure et une sérénité immense.

Atterrissage dans l’émotion…

L’avion touche le sol de la petite piste de Thimphu nichée entre les montagnes arides. C’est la capitale du Bhoutan. Catherine m’accompagne à la descente qui se fait directement sur le tarmac. Nous en profitons pour prendre quelques photos l’une de l’autre, avec nos premiers échanges de regards embués de larmes à peine contenues. Ce sont ces premiers échanges qui scelleront notre amitié et bien plus encore… J’ai l’impression en cet instant d’être de retour à la maison et je peux presque entendre cette Terre me murmurer « Bienvenue chez toi ! ». Je quitte le monde de la causalité pour entrer dans celui des effets sans cause … Me voilà bouleversée sans savoir pourquoi, ni même chercher à comprendre ce pourquoi.

Deuxième expérience : il est des lieux habités d’une présence indicible qui chantent à notre âme une symphonie sans mots. Une symphonie qui se joue sur un plan subtil que je ne connais pas, que je ne vois pas, mais qui ne peut être mis en doute.

Sur le pont…

Notre guide, Kharma (ça ne s’invente pas !) nous récupère à l’aéroport, et prend dans ses bras Gérard dans un grand éclat de rire… Gérard revient en effet pour la seconde fois ici et le rire de Kharma, leurs retrouvailles simples et emplies de gratitude envers la vie, donnent le ton des jours à venir.

Nous nous dirigeons vers l’hôtel sur la route duquel se situe un très vieux pont fait d’un maillage métallique. Des centaines de drapeaux à prières multicolores ont été accrochés tout au long de cette géante côte de mailles qui enjambe la rivière Paro. Un peu réticente au premier abord, je m’aventure sur cet ouvrage jusqu’à rejoindre un petit édifice blanc dont je ne connais pas la fonction. Je demande alors à Kharma ce que c’est. Il m’explique, comme une évidence, que c’est un chörten. Hormis 3 point d’interrogation, rien n’émerge de mon esprit ! Euh…. C’est quoi un « chörten » ? Le guide reprend alors patiemment son explication : ces monuments représentent l’esprit de bouddha et il est de tradition d’en faire le tour trois fois dans le sens des aiguilles d’une montre (c’est important)… Je m’exécute donc car « c’est la tradition » sans questionnement aucun si ce n’est « mais que fais-je là ? ». Retour au pont … L’envie de faire quelques photos me pousse à sortir mon téléphone. Ma petite voix me dit : « Allonge-toi sur le pont, ça fera une belle photo ! » Mon autre petite voix lui répond « ça ne se fait pas voyons ! » Dialogue entre mon éducation et mon être premier joyeux, curieux et créatif ! C’est lui qui aura le dernier mot en faisant au passage une belle grimace aux conditionnements de mon enfance.

Je viens juste d’arriver et me voilà riche d’une troisième leçon qui me met dans une joie sans précédent : j’ai le sentiment de redevenir à chaque minute un peu plus moi-même.

 

La suite est réservée aux abonnés

  • Accédez à tout le magazine en illimité.
  • Soutenez un magazine indépendant d'auteurs et sans publicité.
  • Téléchargez le fichier PDF du numéro en cours.

Pourquoi s'abonner au magazine ? Découvrez-le en cliquant ici !

 

Vous pouvez aussi acheter cet article à l'unité (0.99 €) sur la boutique

Vous découvrez Présences Magazine ? 

Vous voudrez peut-être tester GRATUITEMENT notre magazine pendant 7 jours  :

cliquez ici pour vous inscrire à cet essai gratuit

Vous êtes déjà abonné ? Identifiez-vous pour pouvoir lire l'article dans son intégralité :

Les spiritualités à la mode de chez nous

7 jours pour tester intégralement le magazine